Poursuite de la série de visites du ministre en charge de la Communication : Inciter les médias à jouer davantage leur rôle pour une transformation positive des comportements

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Dans le cadre des visites de prise de contact qu’il a entreprises depuis quelques jours, au niveau des structures relevant de son département ministériel pour échanger avec les responsables des conditions de vie et de travail des agents, le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, M. Mahamadou Lawaly Dan Dano, s’est rendu hier matin dans les locaux de la Radio-Télévision du Niger (Voix du Sahel, Télé Sahel et Tal TV), au Groupe de Radio et Télévision Bonferey et au Journal la Roue de l’Histoire. Ces visites ont été l’occasion pour le ministre en charge de la Communication d’encourager les médias à plus de créativité et surtout à la production des messages qui peuvent influencer positivement les attitudes et comportements des Nigériens.

A la Voix du Sahel tout comme dans les autres médias visités notamment Télé Sahel, Tal TV, Groupe de Radio et Télévision Bonferey et le Journal La Roue de l’Histoire, le message du ministre en charge de la Communication est resté pratiquement le même, celui d’encourager et de motiver les agents à l’amour du travail bien fait, à développer une bonne collaboration entre les agents, à la compréhension et la discipline. Il s’est dit aussi disposé à accompagner les médias dans l’accomplissement de leur mission et l’atteinte de leurs objectifs. Le ministre Mahamadou Lawaly Dan Dano a précisé qu’en réalité sa réussite à la tête de ce département ministériel dépend largement de la contribution, l’accompagnement et le soutien de la presse.

C’est pourquoi le ministre en charge de la communication a aussi rappelé aux responsables des différents médias

visités l’une de ses préoccupations, celle de l’amélioration surtout du contenu. Ce dernier doit être en lien avec les attentes et les préoccupations de la population. Il s’agit donc de faire en sorte que le message diffusé ou les thématiques développées touchent la vie de notre société. A cet effet, il a évoqué entre autres sujet à mettre en exergue celui de la sécurité, la citoyenneté, le patriotisme, la lutte contre la corruption, contre la mendicité et la dépravation des mœurs. Selon le ministre de la Communication, la presse a un rôle important à jouer dans la communauté, celui de la transformation positive des comportements de la population à travers des reportages, des productions et des émissions qui captent l’esprit de nos concitoyens.

Le ministre en charge de la Communication, a précisé que l’objectif recherché à travers ces actions est de contribuer à réactiver l’esprit de citoyenneté. «Nos différences et contradictions ne doivent pas constituer un frein à cette dynamique car notre bien commun, c’est le Niger et nous dévons être fiers d’appartenir à cet espace en œuvrant ensemble pour son rayonnement», a-t-il déclaré. Le ministre de la Communication a exprimé sa ferme volonté d’accompagner les médias dans l’amélioration de leur condition de vie et dans le plaidoyer nécessaire dans ce sens. Pour M. Mahamadou Lawaly Dan Dano, la combinaison des ressources humaines et matérielles au niveau de la presse doit contribuer à un changement positif de la production. Il s’est dit aussi conscient des défis auxquels les médias publics et privés font face.

De leur côté, les différents responsables notamment les directeurs généraux des médias visités se sont réjouis de cet esprit de franche collaboration que le ministre en charge de la Communication est en train de développer. L’occasion a été saisie par eux pour soulever certaines préoccupations dont l’insuffisance des moyens, l’insuffisance des ressources humaines ainsi que la question des réseaux sociaux. Toutefois, ils sont unanimes que cet esprit de franche collaboration suivi d’un accompagnement nécessaire peut aider la presse nigérienne à jouer pleinement son rôle, celui de participer à l’enracinement de la démocratie et de la bonne gouvernance.

 Mamane Abdoulaye(onep)