Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS) : La coopération espagnole accorde un financement de près de 10 milliards FCFA pour amplifier les interventions du projet

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre du Plan, Dr Abdou Rabiou a procédé, hier matin à Niamey, à la réception solennelle d’un Accord de financement par lequel, le Royaume d’Espagne consent un crédit de 9.840.000.000 FCFA au Niger à «des conditions concessionnelles» pour un co-financement avec la Banque Mondiale, dans le cadre du Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS). C’est le Directeur de l’Agence espagnole de la coopération internationale au développement (AECID), M. Anton Leiz Gracia qui a remis ledit document au ministre, en présence de l’ambassadeur du Royaume d’Espagne, SE Mme Nuria Reigoza Gonzalez.

Par ce financement, le gouvernement espagnol exprime, à travers l’AECID, sa disponibilité à accompagner les autorités du Niger dans la mise en œuvre de leur Plan de Développement Economique et Social, notamment le Programme de l’Initiative 3N dans les domaines relatifs à la mobilisation des ressources en eau pour le développement de l’irrigation. «Le financement espagnol vise à amplifier les interventions du Projet PARIIS et améliorer les capacités des producteurs à développer et à gérer l’irrigation, mais aussi à accroitre les superficies irriguées suivant une approche régionale», précise le ministre du Plan dans son discours lors de la cérémonie. Selon Dr Abdou Rabiou cela cadre parfaitement avec la vision pour la transformation du monde rural en se focalisant surtout sur la jeunesse qui constitue le fer de lance de notre pays, tel que prévu dans le Programme de Renaissance Acte 3 du Président de la République.

«Il me plait d’exprimer au nom des plus hautes autorités du Niger, toute notre gratitude au gouvernement espagnol, à vous-même monsieur le Directeur de l’Agence Espagnole de la Coopération Internationale au Développement ainsi qu’à l’ensemble de vos collaborateurs pour leur constante disponibilité et les diligences accomplies dans la préparation et l’instruction du présent Accord de financement dans un bref délai», a dit le ministre Abdou Rabiou à la délégation espagnole, avant d’assurer que «toutes les dispositions seront prises par le gouvernement afin de garantir une bonne exécution et l’atteinte des objectifs assignés au projet PARIIS». Le ministre du Plan Dr Abdou Rabiou a remis au chef de la délégation espagnole les documents fixant le cadre juridique et de mise en vigueur. Une façon de dire que le projet PARIIS est une réalité et que la mise en œuvre peut commencer. 

Pour le Directeur de l’agence de la coopération espagnole, M. Anton Leiz Gracia qui consacre sa première visite en terre africaine au Niger, la coopération est très étroite entre nos deux pays. «Le modèle de la coopération espagnole est celui d’une coopération qui est à l’écoute des préoccupations des pays», a-t-il souligné. Il a ensuite noté que les documents relatifs à cet accord de financement reflètent l’esprit de l’étroite collaboration, dans les deux sens. «Nous vous félicitons, parce que nous avons l’impression d’avoir une feuille de route claire. Et cette feuille de route qui porte sur des questions de transformation économique, de sécurité et d’égalité entre homme et femme», a poursuivi le chef de la délégation espagnole.

 Ismaël Chékaré(Onep)