Réception de salles de classes en marge de la commémoration des victimes de l’incendie de l’école primaire Pays Bas de Niamey : 26 salles de classes construites en matériaux définitifs et équipées par l’UNICEF au profit de l’école Pays Bas de Niamey

Société
Spread the love

Sharing is caring!

13  avril 2022, cela fait exactement un an  que l’école primaire Pays Bas  de Niamey a été victime d’un incendie qui a  causé  la mort de 21 élèves et d’importants dégâts matériels. Pour commémorer cet événement tragique, le ministre de l’Education Nationale, Dr Rabiou Ousman, accompagné d’une délégation comprenant des cadres centraux et techniques, des responsables régionaux et municipaux de l’éducation, s’est rendu, hier matin, dans l’enceinte de l’école pour une séance de prières et de recueillement pour le repos des âmes des enfants disparus. Le ministre Rabiou Ousman et sa délégation se sont ensuite rendus à l’école bilingue de Gamkallé pour la réception des salles de classes.

Les salles sont construites sur le site de l’école bilingue de Gamkallé par l’Unicef grâce au financement du gouvernement norvégien. Il s’agit de 26 salles de classes en matériaux définitifs et équipées avec en annexe des latrines, des bureaux administratifs, une clôture, des magasins et des cases de gardiens. L’Unicef a également construit une mini-

adduction d’eau potable couplée d’une installation électrique à base de panneaux solaires. Au total, c’est plus de 300 millions de francs CFA qui ont été investis pour la construction de ces salles de classes et la réhabilitation de l’ancien site de l’école pour assurer la continuité pédagogique suite aux dégâts causés par l’incendie.

«En ce jour de mémoire, où nos pensées sont tournées vers ces innocentes victimes de ce terrible incendie, l’État et l’ensemble de la communauté éducative, que j’ai l’honneur de représenter ici, partagent pleinement l’émotion des familles endeuillées», a déclaré le ministre de l’Éducation Nationale. «Nous ne pourrons jamais oublier ces enfants, car cette date du 13 avril 2021 reste inscrite dans nos mémoires et la nation nigérienne toute entière se souvient de ce drame dont elle a porté le deuil», a ajouté Dr Rabiou Ousman.

Pour le ministre de l’Éducation Nationale, en dotant cette école de nombreuses salles de classes en matériaux définitifs de grand standing et en l’équipant de tables-bancs, l’Unicef contribue non seulement à mettre les enfants à l’abri des incendies dramatiques, mais aussi et surtout à créer de bonnes conditions de pratiques enseignantes et un environnement pédagogique. Aussi, a indiqué le ministre Rabiou Ousman, avec le château d’eau et l’électrification des salles de classes, l’Unicef aide à résoudre un problème crucial d’accès à l’eau potable que connait cet établissement scolaire depuis sa création. Par la même occasion, a-t-il poursuivi, l’Unicef offre à cette école l’opportunité de pratiquer le jardinage, de concrétiser certaines activités d’enseignement-apprentissage et de favoriser l’hygiène corporelle des élèves en général et des filles en particulier.

Pour M. Stefano Savi, Représentant résident de l’Unicef au Niger «le drame de l’école Pays-Bas nous rappelle que nous avons encore beaucoup à faire. En novembre dernier, l’incendie qui a fait au moins vingt victimes et quatorze blessés dans une école à Maradi en a encore été un cruel rappel». M. Stefano a aussi annoncé que l’Unicef prévoit de dispenser à plus de cinq milles enseignants une formation à l’accompagnement psychosocial, de santé mentale et aux premiers secours en cas d’incendie notamment pour garantir le bien-être et la sécurité des enfants en toutes circonstances.

Le Représentant résident de l’Unicef au Niger a aussi annoncé que plus de six mille six cents écoles seront accompagnées pour avoir, chacune, un plan de préparation et de réponse aux urgences, car les risques pour les enfants se sont multipliés, avec l’insécurité grandissante et le changement climatique qui assèche l’air et rend ces écoles en paillotte plus dangereuses encore.

M. Stefano Savi a également soutenu que l’Unicef accompagne le gouvernement dans sa politique sur les centres de regroupements et les collèges de proximité pour assurer la continuité éducative. Enfin, a-t-il conclu,

l’Unicef continuera à accompagner les communautés pour renforcer la redevabilité collective et bâtir un contrat social pour une éducation de qualité.

Oumar Issoufou(onep)