Remise de prix aux lauréats de Nyala Challenge Acte4 à la Ville de Niamey : Le président de la délégation spéciale félicite et encourage les ambassadeurs de la salubrité

Société
Spread the love

Sharing is caring!

A l’issue de la quatrième édition du challenge mensuel de la salubrité, Nyala Challenge Acte 4 (au titre du mois d’Aout), une cérémonie de remise d’attestations aux 98 participants et de prix aux trois prémiers lauréats, ainsi qu’aux meilleurs ambassadeurs parrains du challenge a eu lieu le samedi 7 septembre dernier à l’Hôtel de Ville. Cette cérémonie correspond, aussi, au lancement officiel de l’Acte 5. A cette occasion, le Haut-commissaire au programme Niamey Nyala, président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou a tenu à féliciter et encourager l’ensemble des ambassadeurs de la salubrité, pour plus de mobilisation citoyenne en contribution au programme de modernisation urbaine.

 

La gestion de la ville suppose beaucoup de défis, a indiqué le président de la Délégation spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou. S’agissant particulièrement de la salubrité urbaine, il a été initié ‘’Nyala Challenge’’ pour impliquer et encourager davantage les populations à veiller, de façon individuelle ou en groupe, à la propreté autour de soi; au niveau des quartiers ou au-delà. « Le challenge consiste à identifier un endroit sale, à prendre une photo à l’état initial du lieu avant l’action de salubrité et une autre après. Ensuite, on poste les deux photos sur la page facebook Nyala Challenge de la Ville de Niamey dédiée à cet effet. Et les trois premiers participants ou groupes de participants ayant eu les plus d’appréciations des internautes sont primés, à chaque édition », explique le Délégué spécial et Haut-commissaire à Niamey Nyala, M. Mouctar Mamoudou.

Et ce samedi, ce sont les 98 challengers de l’Acte 4 qui, ont été congratulés par la Ville de Niamey. Les trois premiers lauréats, à la tête desquels le jeune Ousmane Goulo Abdoulaye, ont bénéficié chacun, d’une enveloppe variant entre 50 000 FCFA à 100 000 FCFA, des mains du président de la Délégation spéciale M. Mouctar Mamoudou. Derrière ces lauréats, les trois meilleurs ambassadeurs issus des éditions précédentes qui, étaient aussi en compétition dans la mobilisation des challengers de cette édition, ont quant à eux, en plus des mêmes montants de 50 000 à 100 000 FCFA, été primés de kits matériels de salubrité (constitués de brouettes, de râteaux, de balaies et de pelles). En tête de ces ambassadeurs parrains se place un autre jeune homme, Abdoul Nasser Chékaraou, qui a mobilisé lui seul 35 challengers sur les 98.

 

« Nous sommes réunis, aujourd’hui, pour vous saluer, vous réaffirmer toute notre gratitude et toute notre reconnaissance, vous dire à quel point vous êtes des citoyens exemplaires et en appeler à la population de Niamey de s’inspirer de ce que vous êtes en train de faire, pour que nous puissions ensemble relever tout ce qu’il y’a comme défis afin de faire de notre capitale une ville véritablement Nyala », a indiqué le président de la Délégation spéciale, M. Mouctar Mamoudou. Rappelant qu’à travers le programme Niamey Nyala, le président de la République, SE Issoufou Mahamadou a su doter la capitale d’infrastructures modernes importantes, M. Mouctar Mamoudou estime que cette urbanisation doit être accompagnée socialement. Le Haut-commissaire au programme prône une évolution des comportements et des pratiques des populations en harmonie avec les changements physiques de la ville.

 

La question de la gestion de la ville ne se limite pas aux autorités, elle relève profondément des responsabilités individuelles et collectives des citoyens. « Si chaque individu, dans la ville de Niamey se mobilise à apporter sa modeste contribution pour rendre la ville coquette, en veillant à la propreté au niveau de son ménage et aux alentours, et éviter de salir les coins et recoins des rues, elle le sera effectivement », insiste Mouctar Mamoudou. A cette occasion consacrant également le lancement officiel de l’Acte5 au titre du mois de septembre, le président de la Délégation spéciale a exhorté les nouveaux ambassadeurs de la salubrité à emboiter les pas à leurs parrains pour une mobilisation encore plus massive des futurs challengers.

 

Mahamane Chékaré Ismaël