Remise des prix aux lauréats du concours de lutte contre la désertification, édition 2019, à Tahoua : Une enveloppe de 10 millions FCFA pour récompenser les cinq lauréats

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou, a donné, le samedi 03 août dernier à Tahoua, le coup d’envoi de la plantation d’arbres dans le cadre des festivités du 59ème anniversaire de la proclamation de l’indépendance du Niger correspondant, cette année, à la 44ème édition de la Fête Nationale de l’Arbre (FNA- 2019). On y notait la présence du président de l’Assemblée Nationale M. Ousseini Tinni, du Haut représentant du Président de la République, M. Seini Oumarou, des responsables des Institutions de la République, des députés nationaux, du ministre burkinabé de l’Environnement et de l’Ecologie, des membres du Gouvernement ainsi que des ceux du corps diplomatique.

 

En marge de la cérémonie proprement dite de plantation d’arbres, les plus hautes personnalités ont procédé à la remise des prix de l’édition 2019 du concours de lutte contre la désertification. C’est ainsi que cinq lauréats ont reçu leur distinction sur le site de plantation d’arbres.

Le premier prix accompagné d’une enveloppe de 3 millions de francs CFA a été décerné à M. Maikigoudou Inno, cultivateur. L’heureux récipiendaire a reçu son prix des mains du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. L’intéressé a été récompensé pour le parc agro-forestier qu’il a créé et entretenu à Garanga, Commune rurale de Koré Mairoua (Région de Dosso) sur une superficie de 6 ha renfermant plusieurs espèces, avec un taux de recouvrement estimé à 70%. Pour enrichir davantage son peuplement, il a planté deux autres espèces telles que : Hyphaene Thebaica, Acacia albida, avec un taux de réussite d’environ 80%. Cette activité est une initiative personnelle de Maikigoudou Inno qu’il pratique depuis une trentaine d’années sur fonds propres.

Le 2ème prix, d’un montant de 2,5 millions FCFA, a été remis par le président de l’Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni, aux mains de M. Ousmane Dan Madi représentant la communauté locale de Kongomé, dans la Commune de Garagoumsa (Région de Zinder). Ce prix vient en reconnaissance des prouesses faites par la communauté locale de Kongomé à travers la plantation de 50 hectares d’Acacia senegal (gommier) âgé de 5 ans avec une hauteur moyenne des plants d’un (1) mètre, un écartement de 7mx5m pour prendre en compte les cultures annuelles et un taux de réussite d’environ 85%. De même, plusieurs espèces sont entretenues dans les champs et leur protection est quasi effective à cause du système de contrat de cultures pluviales mis en place de commun accord entre les communautés, les techniciens et les autorités.

Quant au 3ème prix, d’un montant de 2 millions FCFA, il a été décerné au promoteur privé M. Ibrahim Badjé, pour sa ferme intégrée d’agroforesterie dans la Commune Urbaine de Diffa. Le prix lui a été remis par le Premier ministre par intérim, M. Mohamed Bazoum. Dans cette ferme intégrée d’agroforesterie d’une superficie de 26 hectares, le promoteur pratique la pisciculture en étangs ; la riziculture ; l’arboriculture fruitière avec des agrumes, des manguiers, des papayers, des goyaviers, des dattiers, etc. ; la culture maraichère avec du manioc, de l’oignon, des cucurbitacées, de la patate douce, etc. ; la sylviculture à travers la culture du Moringa, de la pomme du Sahel, de l’acajou, du cocotier, de la pomme cannelle), et d’autres arbres.

Le 4ème prix assorti d’une enveloppe de 1,5 millions de CFA, a été remis à M. Siddo Djibo, Secrétaire de la grappe de Tchida, Commune de Dantchandou (Région de Tillabéri), par le Haut Représentant du Président de la République, SE. Seini Oumarou. Ce prix est une récompense des efforts réalisés sur le site bio carbone financé par le Programme d’Actions Communautaires (PAC), crée en 2006, et qui revêt un double intérêt écologique et socio-économique. En effet, en plus des avantages environnementaux, les activités conduites au niveau de ce site constituent une source de revenus et de lutte contre l’insécurité alimentaire pour les populations locales.

Quant au 5ème prix d’un montant d’un (1) million FCFA, il a été décerné à M. Aboubacar Mohamed, promoteur du site du village de Tecknawen, dans la Commune rurale d’Ingall (Région d’Agadez). Ce prix a été remis à l’intéressé par le ministre en charge de l’Environnement, M. Almoustapha Garba, pour soutenir les activités pratiquées au niveau du site qui présente aujourd’hui presque toutes les caractéristiques d’un système agro forestier type. D’une superficie de 1,5 ha, ce site est totalement clôturé, régulièrement arrosé grâce à un système moderne d’irrigation composé d’un forage, d’une pompe  alimentée par des panneaux solaires.

 

 Assane Soumana(onep)