Remise des prix du concours «meilleures œuvres journalistiques pour des élections apaisées au Niger» : Le journaliste Ali Maman de l’ONEP remporte le premier prix de la catégorie presse écrite

Société
Spread the love

Sharing is caring!

L’ambassade des États-Unis d’Amérique au Niger en collaboration avec l’Association des professionnelles africaines de la communication (APAC) a procédé, le 3 mai dernier, à la remise des prix du concours des meilleures œuvres journalistiques pour des élections apaisées au Niger. Dans la catégorie presse écrite, notre collègue Ali Maman, journaliste de l’Office National d’Édition et de Presse (ONEP), a remporté le premier prix avec son dossier intitulé «2ème tour de l’élection présidentielle au Niger : Institutions et Organisations de la société civile appellent à une campagne  responsable pour des élections apaisées».

Au total 23 candidatures ont été enregistrées dont 9 en radio, 7 en télévision, 4 en presse écrite et 3 en presse en ligne. Après examens des dossiers par le jury composé des experts dans chaque catégorie, les résultats du concours se présentent comme suit : le premier prix option radio est remporté par Sakinatou Abdou Sanda du groupe de presse Niger 24. Dans la catégorie presse écrite, c’est Ali Maman, journaliste à l’ONEP qui a gagné le premier prix, avec une note de 15, 16 /20,  pour son œuvre «2éme tour de l’élection présidentielle au Niger : Institutions et Organisations de la société civile appellent à une campagne  responsable pour des élections apaisées». M. Algalass Addine de la station régionale ORTN de Tillabéri a remporté le premier  prix télévision. Dans la catégorie presse en ligne, le premier prix revient à Maman Sabo Bachir de l’Agence Nigérienne de Presse (ANP).

Le lauréat du premier prix de la catégorie presse écrite, M. Ali Maman a exprimé sa reconnaissance aux organisateurs du concours, à savoir l’ambassade des USA et son partenaire APAC-Niger. «Je dédie ce prix à l’ONEP pour la publication de l’article qui m’a valu ce prix», a déclaré le lauréat tout en réitérant ses remerciements à l’endroit des responsables de l’Office.

L’ambassadeur des États-Unis au Niger, SE Eric P. Whitaker a indiqué dans son discours que, «les efforts de l’ambassade  des États-Unis dans le cadre du soutien à la presse nigérienne se poursuivront. Nous continuerons d’offrir des programmes de formation et d’échanges aux États-Unis. Nous ne cesserons d’appuyer les journalistes notamment dans leurs efforts pour assurer une presse libre et impartiale au Niger, qui renforce la démocratie, la liberté d’expression et les libertés civiles». Le diplomate américain a aussi souligné que les États-Unis demeurent un partenaire dans cet effort vital. «Aujourd’hui, à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, nous vous honorons tous ainsi que les autres journalistes qui œuvrent tous les jours pour assurer que le ‘’Niger se lève’’», a ajouté SE Eric P. Whitaker.

Pour sa part, le directeur de la diplomatie publique de l’ambassade des USA, M. Stephen E. Dreikorn, a aussi félicité les journalistes à l’occasion de la journée internationale de la presse avant de souligner que «cette journée est plus spéciale aujourd’hui car, ça coïncide avec le mois béni de Ramadan». «Notre partenariat avec APAC-Niger souligne la vue des États-Unis du rôle essentiel des médias pour une société libre, dynamique et prospère», a déclaré M. Dreikorn.

  Oumar Issoufou(onep)