Tillabéri : La DGI sensibilise les contribuables de la région sur la réforme de la facture certifiéeTillabéri : La DGI sensibilise les contribuables de la région sur la réforme de la facture certifiée

Société

Le Secrétaire général de la région de Tillabéri, M. Kimba Moumouni Seydou a présidé le jeudi 23 décembre 2021, dans la salle de réunions du gouvernorat, le lancement de la campagne de sensibilisation sur la réforme de la facture certifiée.

«L’objet de cette rencontre est de partager avec tous les partenaires publics et privés, les dispositifs techniques et juridiques mis en place dans le cadre de la réforme de la facture certifiée et de mettre à la disposition du public, l’ensemble des informations et outils nécessaires à l’accomplissement des obligations fiscales liées à la facture certifiée», a déclaré le Secrétaire général de la région, dans son discours. «Cette réforme, a-t-il expliqué, vise également à promouvoir le civisme fiscal afin d’améliorer la mobilisation des ressources internes nécessaires à la prise en charge des dépenses publiques de l’État et des collectivités territoriales».

Le Secrétaire général de la région de Tillabéri a rappelé que le programme de la Renaissance Acte 3 du Président de la République Mohamed Bazoum ainsi que la déclaration de la politique générale du Gouvernement présentée par le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou font de la mobilisation optimale des ressources internes, un impératif pour le financement des dépenses prioritaires de l’État notamment la sécurité, l’éducation, la santé, les infrastructures socio-économiques. «La lutte contre la fraude et l’évasion fiscale, plus particulièrement en matière de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), fait partie des axes stratégiques retenus pour la maîtrise de l’assiette fiscale, et par conséquent l’amélioration des ressources internes de l’État», a-t-il indiqué. 

M. Kimba Moumouni Seydou d’expliquer que la réforme de la facture certifiée à travers l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication, permet de renforcer le contrôle afin de s’assurer que les impôts et taxes collectés par les opérateurs économiques au nom de l’État, font effectivement l’objet de reversement au niveau des services de la Direction Générale des Impôts (DGI).

Quant au Directeur général des impôts, M. Mahamane Mal Ousmane, il a soutenu que la DGI s’est engagée dans un vaste chantier des réformes visant à promouvoir le civisme fiscal et la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale afin d’accomplir pleinement sa mission de mobilisation des ressources internes, nécessaires au développement socio-économique du pays. «Parmi les impôts et taxes ciblés, la TVA est considérée comme étant le facteur clé de succès»,  a-t-il expliqué.

Le Maire de la commune urbaine de Tillabéri, M. Moussa Douma a, auparavant pris la parole pour indiquer que l’Etat et les collectivités territoriales comptent effectivement sur les efforts de mobilisation des ressources internes des services du Ministère des finances afin de mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre de leur politique de développement. «Ces dernières années, ces besoins se sont davantage aggravés par la situation sécuritaire liée au terrorisme», a-t-il précisé ajoutant que, pour accroitre le niveau de mobilisation des ressources en matière de TVA, cette réforme s’avère nécessaire pour s’assurer du renforcement des moyens collectés par les opérateurs économiques.

Cette rencontre, rappelle-t-on, se tient dans le cadre d’une campagne nationale de sensibilisation entamée par la Direction générale des impôts (DGI) depuis le 30 novembre 2021 dans toutes les régions du pays. 

Mahalmoudou Touré Maïmouna ANP/ONEP