Visite de la Première Dame dans la Commune Rurale de Namaro : Dr Lalla Malika Issoufou remet un don de vivres et procède au lancement des travaux de construction des logements sociaux et d’un Centre de formation professionnelle pour jeunes filles

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tatali Iyali, a effectué une visite le vendredi 23 octobre 2020, à Namaro. A cette occasion, la présidente de la Fondation Tatali Iyali a apporté sa compassion et son soutien à la population sinistrée de cette localité et a procédé au lancement des travaux de la construction des logements sociaux et d’un centre de formation aux métiers destiné aux jeunes filles déscolarisées. Dr Lalla Malika Issoufou était accompagnée au cours de ce déplacement, par plusieurs membres du Gouvernement, des députés nationaux, du Gouverneur et certains préfets de la région de Tillabéri. Toutes les trois cérémonies se sont déroulées en présence du Général des Corps d’Armée, Ancien Chef de l’Etat Salou Djibo, des chefs traditionnels de la région, du maire de la commune rurale de Namaro et de plusieurs hautes personnalités ressortissantes de ladite région.

700 kits alimentaires remis au profit des sinistrés

 

Au cours de la cérémonie de remise de don, la Première Dame a pris la parole, pour remercier la population de Namaro pour l’accueil réservé à sa délégation. Très émue par la mobilisation, surtout des femmes et des jeunes, la Présidente de la Fondation Tatali Iyali a rendu un grand hommage à cette population qui n’a ménagé aucun effort pour venir lui témoigner sa reconnaissance. «Je suis contente de cet accueil. Qu’Allah vous bénisse et vous récompense. Je suis venue pour vous saluer et vous apporter le soutien de la Fondation Tatali Iyali. Nous sommes de cœur avec vous et à chaque fois que de besoin, il faut compter sur nous», a-t-elle déclaré en langue locale.

D’après la Secrétaire Exécutive de la Fondation Tatali Iyali Mme Sidikou, ce don en vivres est destiné à la population victime des inondations. C’est un don, a-t-elle expliqué, composé d’environ 700 kits constitués chacun d’un sac de riz, d’un bidon d’huile de 5 litres, des paquets de pâtes alimentaires et des moustiquaires. Mme Sidikou a, au nom de la Fondation Tatali Iyali, salué la population pour la mobilisation et l’accueil réservés à la présidente de la Fondation et la Délégation qui l’accompagne.

Pour sa part, le Ministre de l’action Humanitaire et de la Gestion de la Catastrophe, M. Laouan Magagi a saisi l’occasion pour saluer et remercier la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou pour ce geste, mais aussi pour tous les efforts que sa Fondation ne cesse de déployer pour soutenir les populations les plus vulnérables.

  1. Laouan Magagi a rappelé les dégâts causés par les pluies cette année sur l’ensemble du pays. «Ce sont environ 70.000 ménages sinistrés et environ 18.000 ha de terres de cultures endommagées par les eaux. Dans la région de Tillabéri ce sont environ 632 familles et 11 aménagements hydro-agricoles qui ont affectés par cette situation», a-t-il dit.

Pour rappel, ce sont environ 400 maisons effondrées, 325 ha de champs inondés, ainsi que 3 aménagements hydro-agricoles qui complètement submergés dans la Commune Rurale de Namaro selon le maire. Au cours de cette cérémonie, le Maire de la Commune Rurale de Namaro a, au nom de sa population, décerné un témoignage officiel de satisfaction à la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou, à Dr Amadou Aissata Ministre de l’Energie, à M. Daouda DjiboTakoubakoye, Directeur Général de la Haute Autorité à l’Energie atomique (HANEA) et à Mme Ousmane Fatouma Saley ancienne Directrice Générale de l’IFTIC et conseillère du Directeur Général de l’Office National d’Edition et de presse (ONEP). En leur décernant ces témoignages le Maire a dit que c’est une reconnaissance de la population de la Commune Rurale de Namaro suite aux multiples appuis que ces personnalités lui ont apporté à travers d’innombrables actions de bienfaisance.

 

‘’Cité Annour’’ : Bientôt 100 logements sociaux à Koria Gourma

 

Par la suite la Première Dame et la Délégation qui l’accompagne se sont rendues à Koria Gourma où les attendait la population de ce village. Dans ce village, Dr Lalla Malika Issoufou a présidé la cérémonie de pose de la 1ère pierre pour la construction d’une cité de 100 logements sociaux destinés à la population vulnérable victime des inondations. Là aussi, après avoir pris un bain de foule, Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou a procédé à la pose de la première pierre de la «Cité Anour» de Koria Gourma.

Il faut noter que cette cité est un don de l’Association d’Appui pour les services Humanitaires (AASH). Cette structure nationale a bénéficié du soutien de Dubai Charity association pour la construction de cette cité. C’est pourquoi, lors de cette cérémonie, le président de cette Association, M. Al Mahmoud Mahamed a remercié la Première Dame et sa délégation pour avoir effectué ce déplacement. Cette cité, a-t-il dit, est composée d’un dispensaire, d’une école, d’un forage, d’une mosquée et des boutiques, le tout au bénéfice de la population sinistrée. M. Al Mahmoud Mahamed a salué cette franche collaboration qui existe entre son association et la Fondation Tatali Iyali, avant de réaffirmer la disponibilité de AASH à accompagner le gouvernement nigérien à travers la mise en œuvre du Programme de Renaissance.

Saisissant cette opportunité, au nom de la Première Dame, la Secrétaire Exécutive de la Fondation Tatali Iyali a souligné que sa fondation et l’Association d’Appui pour les services Humanitaires (AASH) travaillent main dans la main depuis plusieurs années dans le but d’apporter l’assistance nécessaire aux populations vulnérable. «Dans ce cadre, plusieurs actions ont été réalisées dont entre autres, la construction de la cité M’Bama avec 60 logements dans la Commune de Balayara, la cité El Madina avec 30 logements dans la Commune de Liboré, la cité Zalenguey avec 100 logements dans la commune rurale de Bankilaré, la cité à Bangoula avec 50 logement dont l’inauguration interviendra incessamment et enfin la construction d’une autre cité de 107 logement dont les travaux seront lancés très bientôt», a-t-elle dit.

 

Pose de la 1ère pierre pour la construction  d’un centre de formation des femmes au village de Latakabia et visite de site maraîcher

 

Poursuivant son agenda, la Première Dame était à Latakabia où elle a présidé la cérémonie de la pose de la première pierre pour la construction d’un centre de formation des femmes. A cette occasion, Mme Takoubakoye Aminata Boureima une des initiateurs de ce projet a saisi l’occasion pour informer l’assistance sur le contenu de leur projet. Elle a notifié qu’il s’agit d’un projet initié par les ressortissants dudit village en vue d’améliorer la résilience des femmes, notamment les jeunes filles. Mme Takoubakoye a également profité de l’occasion pour rendre un grand hommage à la Première Dame. Au nom de la population, notamment les femmes de Latakabia, elle a souhaité la bienvenue à la Présidente de la Fondation Tatali Iyali et à la Délégation qui l’accompagne. Le centre de formation aux métiers  vise à apporter une contribution pour lutter contre la déscolarisation et promouvoir l’autonomisation des femmes.

A quelque centaine de mettre du site de la construction de ce centre, les mêmes acteurs locaux ont initié l’aménagement d’un site pour les cultures maraichères. C’est un site d’environ 100 ha qui a été réhabilité sur fonds propres des ressortissants de ce village, notamment la famille Takoubakoye, en vue de promouvoir la culture maraichère. Dans ses explications Mme Takoubakoye Aminata Boureima a souligné que ce site maraicher est en complémentarité avec le centre de formation. C’est un site qui vise la culture des produits tels que la tomate, le choux, la salade, le moringa, et bien d’autres arbres fruitiers. Cette initiative, dit-t-elle vise à promouvoir l’autonomisation des femmes à travers la transformation des produits récoltés sur ce site. Dans le cadre de l’Initiative 3N ce site prévoit la pisciculture et l’élevage.

Il faut noter qu’à l’occasion de ce déplacement la Première Dame a rendu visite successivement à l’honorable chef de Canton de Namaro et au Général de Corps d’Armée Salou Djibo dans leurs domiciles respectifs. Dr Lalla Malika Issoufou et les membres de la délégation qui l’accompagne se sont également recueillis sur les tombes des parents de Salou Djibo, ancien chef de l’Etat.

Le Général de Corps d’armée et ancien chef de l’Etat, Salou Djibo et l’Honorable Chef de Canton de Namaro ont chacun offert un bœuf à la première Dame.

Ali Maman, Envoyé spécial(onep)