Visite du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement sur des installations de la SEEN et SPEN : Un constat mitigé sur les différents travaux en cours

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Adamou Mahaman a effectué, le mardi 22 juin dernier, une visite au niveau de trois (3) installations de la Société d’Exploitation des Eaux du Niger (SEEN) et de la Société de Patrimoine des Eaux du Niger (SPEN) où des travaux sont en cours. Il s’agit du Seuil de Goudel, de l’Unité Compact de Goudel et de la 2ème Station de traitement de Boue de vidange de Karey Gorou.

La première étape de cette visite a conduit le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement à la Corniche Yantala où la Société de Patrimoine des Eaux du Niger (SPEN) effectue les travaux de réhabilitation du Seuil de Goudel financé par le royaume de Belgique à hauteur de plus de 6 milliards de FCFA dans le cadre d’un programme de coopération pour augmenter la capacité de la ville de Niamey en eau potable. Sur les lieux, le ministre a constaté et dénoncé deux situations. Il s’agit de l’occupation anarchique des infrastructures de la SPEN par des personnes qui y ont élu domicile et du blocage des travaux de dragage du sable au niveau du fleuve depuis plus d’un an par les habitants se disant propriétaires des espaces prévus à cet effet.

A ce niveau, M. Adamou Mahaman a demande au gouvernorat, la SPEN, la Ville de Niamey et les services compétents de son département ministériel de se retrouver pour mettre fin à cette situation. Il a en outre attiré l’attention de ces derniers sur l’intérêt des travaux qui sont en train d’être réalisés par la SPEN en vue d’augmenter la capacité de production et de fourniture d’eau potable de la Ville de Niamey afin d’éviter des problèmes que les habitants ont connus des années antérieures avec l’étiage du fleuve où une bonne partie de ces derniers ont été confrontés à des pénuries d’eau potable.

Au niveau de l’Unité Compact de Goudel qui a vocation d’augmenter la capacité d’eau potable de la ville de Niamey, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement s’est dit satisfait du niveau d’avancement des travaux qui sont à plus de 95%. Il reste les derniers réglages qui vont permettre de vérifier le filtrage pour s’assurer que l’eau peut être reversée dans le dispositif pour la distribution.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement s’est en fin rendu à Karey Gorou pour voir l’état d’avancement de la 2ème station de traitement de Boue de vidange, financée par la Banque Mondiale dans le cadre du projet Assainissement en milieu urbain. Là aussi, le ministre a déploré le retard accusé dans l’exécution des travaux et a, par la même occasion, donné des instructions pour qu’au moins la partie opérationnelle soit prête afin d’être inaugurée dans le meilleur délai.

Au terme de cette visite le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Adamou Mahaman a relevé un point qui semble crucial dans le bilan que son département ministériel est en train de faire. C’est le retard constaté dans l’avancement des chantiers de toutes les entreprises nationales et internationales chargées des travaux. «Au niveau de notre département ministériel nous allons prendre des dispositions puisqu’en matière d’eau et d’assainissement les retards que nous constatons qui vont de 6 mois jusqu’à un an sont inconcevables, pour la mise en œuvre des objectifs qui nous sont assignés», a déclaré M. Adamou Mahaman.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)