31ème anniversaire des événements du 9 février 1990 : L’UENUN organise un tournoi sportif dit «Coupe des martyrs» dans plusieurs disciplines

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Les scolaires nigériens ont commémoré le 31ème anniversaire des événements du 9 février 1990 au cours desquels trois de leurs camarades à savoir Alio Nahantchi, Issaka Kaïné et Abdou Mamane Saguirou ont perdu la vie. Comme il est de tradition, chaque année à l’occasion de cette commémoration, plusieurs activités sont organisées par l’Union des Scolaires Nigériens (USN) à travers ses sections. C’est dans ce cadre que l’Union des Etudiants Nigériens à l’Université Abdou Moumouni de Niamey (UENUN) a organisé un tournoi sportif dit «Coupe des Martyrs». Plusieurs disciplines ont été retenues dans le cadre de ce tournoi. Il s’agit entre autres du Football ; de l’Athlétisme, de la Lutte Traditionnelle et bien d’autres activités.

Après les finales des autres disciplines sportives, mardi dernier, les étudiants ont suivi la finale de football, sur le terrain de l’INJS. La rencontre a opposé l’équipe de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Abdou Moumouni de Niamey à celle de l’ETEC. C’est l’équipe de la FLSH, tenant du titre, qui réédite l’exploit en remportant la coupe sur le score de 2 buts à 1. Quant à la finale de lutte traditionnelle, c’est aussi Seyni Garba Yayé de la FLSH qui conserve son titre en remportant le sabre face à Chaibou Salé Moutari de la FSJP.

C’était dans une ambiance passionnante que toutes les finales se sont jouées, notamment au niveau de la lutte traditionnelle et du football, les deux sports les plus populaires au Niger. Les étudiants se sont mobilisés dans le calme et la discipline pour suivre ces compétitions qui se sont très bien déroulées à la grande satisfaction des organisateurs. «Toutes les différentes compétitions se sont très bien déroulées. Aucun incident n’a été enregistré et c’est pourquoi nous profitons pour saluer le comportement de l’ensemble des camarades étudiants», a souligné le président de la Commission d’organisation des compétitions sportives, l’étudiant Habou Magagi Mahamane Bachir.

En ce qui concerne le football, 12 équipes ont été enregistrées parmi lesquelles les différentes facultés de l’Université Abdou Moumouni de Niamey et les grandes écoles dont l’EMIG, l’ENA, l’ETEC, l’ISS, l’INJS etc. Pour la lutte traditionnelle, ce sont les représentants des différentes facultés de l’Université Abdou Moumouni de Niamey et ceux de l’INJS et de l’EMIG qui se sont engagés dans la course pour le sabre. Du côté de l’athlétisme il y’a eu beaucoup de participations avec les ambassadeurs de l’Université et ceux de plusieurs grandes écoles. Cette année, les compétitions sportives, notamment les matchs de football se sont joués sur les terrains de l’INJS et de l’EMIG en raison de l’inaccessibilité des installations du complexe Alio Nahantchi de l’Université inondé par un bras du fleuve.

Dans le cadre de l’organisation de ces compétitions, le Comité a fait appel aux différentes fédérations des disciplines en compétition qui ont bien voulu mettre à la disposition des étudiants des ressources humaines, notamment des techniciens qui ont accompagné l’organisation. En football par exemple, c’est la FENIFOOT à travers la commission des arbitres qui a délégué des arbitres pour officier les matchs. En ce qui concerne la lutte traditionnelle, c’est Mallam Barka qui a été désigné comme personne ressource pour prêter main forte à l’organisation.

Le Comité a bénéficié de l’accompagnement financier de M. Nafiou Wada, Rapporter Général de la CENI, par ailleurs ancien cadre de l’UENUN. Mais le président de la Commission d’organisation dudit tournoi a déploré l’insuffisance des partenaires pour accompagner ce genre d’initiative. C’est pourquoi il a lancé un appel aux sociétés d’Etat et aux entreprises pour accompagner les prochaines éditions. Il faut noter que les festivités commémoratives de ces événements prennent fin à travers une grande soirée culturelle à la Place AB du Campus Universitaire.

Ali Maman (onep)