A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit plusieurs personnalités et échange avec les acteurs nationaux impliqués dans l’organisation du Sommet de l’UA

Audiences

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Mohamed Bazoum, a accordé hier, une série d’audiences. Le Chef de l’Etat a d’abord reçu dans la matinée, le président de la Commission de l’Union Africaine, M. Moussa Faki Mahamat, qui séjourne au Niger dans le cadre des préparatifs du Sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur l’Industrialisation et la diversification économique de l’Afrique. «Nous avons tenu à exprimer nos remerciements au Chef de l’Etat pour les dispositions nécessaires qui ont été prises pour l’organisation de cet important événement au Niger», a relevé le président de la Commission de l’UA.

M. Moussa Faki Mahamat dit avoir échangé avec SE. Mohamed Bazoum sur les sujets majeurs qui seront traités ici à Niamey, à l’occasion de ce double sommets. Les questions de deux crises majeures qui se sont passées dans le monde et qui ont démontré au continent africain la précarité de sa situation, ont également été évoquées avec le Chef de l’Etat : il s’agit de la pandémie de la COVID-19 et le conflit russo-ukrainien.

Cette rencontre de haut niveau va donc permettre aux décideurs de faire le point et qu’il y ait une prise de conscience de la nécessité de l’industrialisation de continent. Il s’agit également d’accélérer l’opérationnalisation de la ZLECAf dont l’ancien Président Issoufou Mahamadou en est le champion, en vue de permettre au continent d’avoir droit au chapitre sur le plan du commerce et de l’industrialisation. «Nous espérons que les leaders africains prendront les décisions à la hauteur des enjeux pour booster l’industrialisation et surtout rendre effective cette Zone de Libre Echange Continental Africaine», a conclu M. Moussa Faki Mahamat.

Le Président de la République s’est ensuite entretenu avec le représentant résident du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), M. Ismaila Mbengue, en fin de mission au Niger.M. Ismaila Mbengue est allé remercier le Chef de l’Etat pour le partenariat fécond qu’il ya eu entre l’UNFPA et le Niger. «Nous avons beaucoup travaillé aussi bien avec l’ancien président Issoufou Mahamadou qu’avec l’actuel Président de la République Mohamed Bazoum, surtout dans le domaine de la transition démographique», a-t-il indiqué. Aussi, a fait savoir M. Ismaila Mbengue, la mission de l’UNFPA et les priorités du Gouvernement vont ensemble. L’UNFPA a fait de son mieux pour apporter sa petite contribution. Il a en outre affirmé que, ce partenariat sera renforcé du côté de siège parce qu’il y a un nouveau programme qui va démarrer en 2024-2026.

SE Mohamed Bazoum a également reçu, le Secrétaire général de la Zone de Libre Echange Continental Africaine (ZLECAF), M.E Wamkele Mene, qui avoir fait part au Président de la République des progrès réalisés par ladite institution depuis leur dernière rencontre. Il dit également avoir porté à la connaissance du Chef de l’Etat les trois protocoles qui seront adoptés au sommet extraordinaire sur l’industrialisation et le commerce. Il s’agit : du protocole sur l’investissement ; du protocole sur la propriété intellectuelle et du protocole sur la politique de la concurrence. M.E Wamkele Mene a par ailleurs remercié le gouvernement du Niger pour l’appui qu’il apporte au Secrétariat général de la ZLECAF.

Le Chef de l’Etat s’est ensuite entretenu avec la directrice exécutive du Centre du Commerce International, Mme Pamela Coke-Hamiton. Elle a déclaré avoir échangé avec SE. Mohamed Bazoum sur la meilleure manière dont le Centre du Commerce International pourrait répondre aux priorités du Niger, en particulier, en ce qui concerne la mise en place de zones agro-industrielles, mais également l’intégration du Niger dans la Zone de Libre Echange Continental Africaine. La directrice du Centre du Commerce International a aussi abordé avec le Président de la République les questions de la démographie et celle de l’éducation des jeunes filles. Les échanges ont aussi porté sur les voies et moyens par lesquels le Centre pourrait appuyer le Niger afin de pouvoir mettre en œuvre ses priorités notamment celles contenues dans le nouveau Plan National de Développement Economique et Social (PDES 2022-2026).

Le Président de la République a enfin réuni autour de lui, dans la soirée, tous les acteurs impliqués dans l’organisation de ce double sommet à savoir les Ministères Techniques, la Ville de Niamey, l’Agence de la Modernisation des Villes et toutes autres les structures concernées. A l’issue de cette réunion, le directeur général de l’Agence Nationale de l’Economie des Conférences (ANEC), M. Mohamed Saidil Moctar a indiqué que, cette réunion a passé en revue avec le Chef de l’Etat toutes les dispositions en termes d’accueil, de participation des Chefs d’Etat, d’hébergement, de transport et de sécurité de toutes les personnes qui seront à Niamey, pour que cet événement soit une fois de plus une réussite pour notre pays. «SE. Mohamed Bazoum a, à travers la direction du cabinet donné toutes les orientations nécessaires pour que le dispositif qui a été prévu soit mis en œuvre. Le Niger est prêt pour accueillir ce double sommet qui, une fois de plus atteste de son leadership et s’inscrit dans le cadre du programme de SE Mohamed Bazoum de donner plus de visibilité au Niger et de faire de notre pays un site en matière des conférences et des événements internationaux», a déclaré le directeur général de l’ANEC. Il a enfin invité la population de Niamey à plus de patience et à réserver, comme d’habitude, un accueil chaleureux à nos hôtes et à faire en sorte que leur séjour soit le meilleur possible.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)