Formation des femmes entrepreneures «Make it in Africa» : Renforcement des compétences des femmes entrepreneures africaines

Société

Dans le cadre des activités du Sommet des femmes transformatrices africaines et en marge de la session extraordinaire de l’Union Africaine sur l’industrialisation, la diversification économique et la ZLECAF, l’Agence de Développement de l’Union Africaine (AUDA NEPAD) et la Présidence de la République du Niger ont co-organisé, hier matin au Palais du 29 juillet de Niamey, une formation dédiée aux femmes entrepreneures africaines. Cette formation qui durera deux jours a rassemblé environ 100 femmes entrepreneures et a pour objectif de leur donner les outils pour structurer et renforcer leur démarche entrepreneuriale pour mieux fabriquer en Afrique.

Au cours de cette session, les participantes seront outillées sur quatre (4) modules à savoir ‘’comment développer son personnel branding afin de renforcer sa confiance en soi’’, ‘’comment améliorer son packaging’’, ‘’des notions d’éducation financière’’ et ‘’comment booster ses ventes en ligne grâce à une meilleure maitrise du e-commerce’’. C’est la Secrétaire Exécutive AUDA NEPAD, Mme Nardos Bekele-Thomas qui a prononcé le discours d’ouverture de cette formation. Nardos Bekele-Thomas a rappelé  que le NEPAD travaille avec les femmes entrepreneures du continent depuis plusieurs années, «que ce soit à travers le programme Genre, changement climatique et soutien à l’agriculture, le Fonds NEPAD-Espagne pour l’autonomisation des femmes africaines a permis en 10 ans de débourser environ 20 millions d’euros, répartis entre 79 projets dans 38 pays africains» a-t-elle dit.

Grâce à ce programme d’ampleur, l’AUDA NEPAD a transformé les vies de 1,2 million de femmes dans toute l’Afrique. A titre illustratif, elle a évoqué le projet d’Appui à l’émancipation socio- économique de 350 femmes artisanes du Niger, grâce auquel AUDA NEPAD a aidé des femmes de 32 localités des 8 régions du Niger dont les domaines de spécialité comprenaient, entre autres, la vannerie, la production d’articles en cuir, la broderie-textile, la poterie et la production de cosmétiques. «Nous avons soutenu leurs efforts pour améliorer leurs techniques et permis à ces 352 femmes nigériennes d’améliorer la qualité de leurs produits, de diversifier la gamme de produits qu’elles proposaient et d’accéder à de nouveaux marchés» a-t-elle rapporté.

En outre, selon les explications de Mme Nardos Bekele-Thomas, l’Agence du NEPAD a également organisé des Conférences consacrées aux femmes dans l’Agri-business, qui se tenaient tous les deux ans avant la pandémie de COVID-19. «Et aujourd’hui, ce sont les femmes transformatrices, productrices, créatrices et créatives que nous soutenons. C’est une très grande fierté pour moi» s’est-elle réjouie. «Je suis impressionnée par votre courage et la force avec laquelle vous avez choisi de croire en vous-mêmes, et d’investir en vous-mêmes. A chaque étape de votre vie, vous avez vécu des moments heureux ou douloureux, qui vous ont marquées, fortifiées et permis d’être des femmes qui choisissent la voie difficile, celle de l’entrepreneuriat», a continué la Secrétaire Exécutive de l’AUDA NEPAD.

«Je suis admirative de cela, si je n’ai pas forcement choisi cette voie, mais celle de la fonction publique internationale, je peux vous dire que, je sais ce que veut dire être une femme dans un monde inégalitaire, un monde où les hommes dominent, un monde où l’on doit constamment s’excuser d’être une femme, s’excuser d’avoir de l’ambition, s’excuser de vouloir activement participer à la construction d’un monde meilleur. Et je sais à quel point le mentorat, le coaching et les formations peuvent être efficaces pour transformer la vie d’une femme dans un monde conçu pour et par des hommes. Ce monde, mais surtout, ce Niger, c’est aussi le vôtre» a conclu la secrétaire exécutive AUDA-NEPAD.

Aminatou Seydou Harouna(onep)