Annonce officielle de la création de la Fondation Issoufou Mahamadou (FIM) : Une structure panafricaine pour le développement du capital humain, la promotion de la paix et de la démocratie

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé le 27 mars dernier au Centre International de Conférences Mahatma Gandhi de Niamey, la cérémonie solennelle de la création de sa fondation dénommée « Fondation Issoufou Mahamadou » (FIM) qu’il dirigera après avoir quitté le pouvoir le 02 avril prochain. Les objectifs de la rencontre sont entre autres de donner l’information de la création de ladite fondation dont le dossier de reconnaissance en cours de préparation sera transmis au Ministère de l’Intérieur le 05 avril prochain, décliner les orientations de la fondation et de permettre aux couches socioprofessionnelles de rendre un hommage mérité au Président de la République en fin de mandat pour avoir accompli sa mission de gouvernance pendant 10 ans à la tête de notre cher pays. La cérémonie s’est déroulée en présence du président de l’Assemblée nationale, du Premier ministre, des présidents des Institutions de la République, des membres du gouvernement, des Députés nationaux, des membres du corps diplomatique et de plusieurs invités.

La Fondation Issoufou Mahamadou est un cadre de réflexion et d’action. Sa devise est : «Penser pour agir». Elle vise à promouvoir la paix, les idéaux démocratiques et le panafricanisme par le débat et la recherche et de mener des actions de développement durable dans les domaines économique, politique, social, culturel et environnemental. C’est le Premier ministre sortant, M. Brigi Rafini qui a présenté le projet de création de la FIM, notamment son plan d’actions et ses orientations stratégiques. Le but général de la FIM est de contribuer à la paix et au développement de l’Afrique en général et du Niger en particulier à travers quatre (4) domaines d’interventions que sont : la démocratie et le panafricanisme, la paix, le développement du capital humain et le climat.

Autour des valeurs de diversité, d’efficacité/efficience, d’équité, d’intégrité, de participation et de transparence, la FIM entend ainsi promouvoir les valeurs démocratiques par le débat d’idées et la recherche, la culture de la paix, à promouvoir le capital humain par l’éducation, à contribuer à la renaissance culturelle et à l’intégration du continent africain et à mener des actions de développement durable dans les domaines économique, politique, social, culturel et environnemental. M. Brigi Rafini a développé les axes stratégiques de la Fondation.

Quant à M. Weifane, membre de la Fondation, il a décliné les domaines d’intervention de la FIM, relevant que les populations des villes et villages auront l’accès à l’eau et à l’assainissement. Cela est une priorité comme l’éducation et la santé. Le changement climatique, la protection de l’environnement etc. Il a enfin résumé le plan d’action détaillé de la Fondation Issoufou Mahamadou.

Dans le discours d’orientation de la FIM, le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou a tout d’abord félicité le Président Mohamed Bazoum pour sa brillante victoire au 2ème tour de l’élection présidentielle du 21 février dernier. «Je lui souhaite beaucoup de succès dans la mise en œuvre de son programme, le Programme de Renaissance acte 3, «consolider et avancer», a-t-il déclaré sous une forte acclamation du public.

SE. Issoufou Mahamadou a ensuite souligné que la quête de la paix est une préoccupation permanente pour toutes les sociétés. Les temps que les hommes vivent, caractérisés par le défi sécuritaire que constituent le terrorisme et le crime organisé, en prouvent l’importance. «La paix est nécessaire pour bâtir, pour construire et offrir un avenir radieux aux citoyens», a-t-il dit avant de réaffirmer qu’après le 02 avril prochain, il entamera une nouvelle vie, mais une vie qui sera caractérisée par la permanence de ses convictions, centrées notamment autour de certaines valeurs qui l’ont guidé durant toute sa carrière politique.

Après son discours, SE. Issoufou Mahamadou a reçu des hommages de l’ensemble des couches socioprofessionnelles du Niger, venues lui confirmer leur gratitude pour toutes les actions menées dans les différents domaines du développement socioéconomique, culturel, religieux et politique du Niger. Parmi les intervenants, le doyen Sanoussi Tambari Jackou a félicité le Président de la République et une fois de plus, il lui a prodigué des sages conseils tout en souhaitant pour lui un avenir radieux.

(Lire l’intégralité du discours de SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger).

 Seini Seydou Zakaria(onep)