Au Palais de la Présidence de la République : Le Chef de l’État reçoit plusieurs personnalités

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, M. Mohamed Bazoum a accordé hier après-midi une série d’audiences. C’est ainsi qu’il s’est d’abord entretenu avec l’ambassadeur d’Italie au Niger, SE Marco Prencipe. A sa sortie d’audience le diplomate italien a indiqué avoir remis au Chef de l’Etat une lettre de félicitations du Président de la République italien, SE Sergio Mattarella à son homologue du Niger, M. Mohamed Bazoum suite à son élection. SE Marco Prencipe a souligné que pour le Président de l’Italie et l’Union Européenne, le Niger est un partenaire prioritaire  et un modèle positif d’alternance démocratique au niveau régional et continental. Il a par ailleurs précisé que SE Mattarella est également convaincu que les excellentes relations de collaboration entre Niamey et Rome pourraient se renforcer davantage tant au niveau bilatéral que dans le cadre de la Coalition pour le Sahel, mais aussi sur la base de l’engagement commun en faveur de la paix, de la stabilité et du développement durable et inclusif en Afrique de l’Ouest. En outre, SE Marco Prencipe a réaffirmé l’engagement de son pays à rester aux côtés du Niger afin qu’il puisse faire face aux défis complexe de la sécurité, de la stabilité et du développement de la région du Sahel. Le diplomate italien s’est réjoui de l’engagement pris par le Président de la République M. Mohamed Bazoum de s’investir en faveur de la modernisation sociale et économique du Niger et de l’amélioration du système éducatif particulièrement pour les jeunes filles.

Cette audience a aussi été l’occasion pour les deux personnalités de faire un tour d’horizon sur l’état et les perspectives des relations bilatérales entre l’Italie et le Niger ainsi que sur la situation sécuritaire dans la région. Le diplomate italien a souligné que depuis l’ouverture de l’ambassade de l’Italie au Niger en 2017, la coopération entre les deux pays s’est davantage renforcée à travers un échange intense, des visites bilatérales au plus haut niveau institutionnel ainsi que par un élargissement des domaines de coopération. SE Marco Prencipe a assuré que le Niger est l’un des pays prioritaires pour la coopération italienne intervenant activement dans la poursuite des objectifs de développement durable dans les domaines non seulement de l’aide humanitaire, du développement économique, de l’agriculture durable, mais aussi de l’éducation, des nouvelles générations. Il a également fait remarquer que ces dernières années la coopération bilatérale entre le Niger et l’Italie a été élargie à des nouveaux domaines d’intervention notamment la santé, la sécurité à travers la formation des Forces de Défense et de Sécurité nigériennes, ainsi que dans le secteur de la justice avec des formations sur les techniques d’enquête, sur les infractions en faveur des magistrats. Le diplomate a mentionné avoir abordé avec le Chef de l’Etat la situation sécuritaire dans la région du Sahel. «La crise qui sévit dans la région démontre encore l’urgence d’accompagner le Niger dans la lutte contre les menaces sécuritaires à travers une approche intégrée alliant sécurité et développement pour faire face  aux causes profondes  de l’insécurité», a conclu SE Marco Prencipe.

Le Chef de l’Etat  M. Mohamed Bazoum a ensuite reçu la représentante résidente de la Banque Mondiale au Niger, Mme Joëlle Dehasse. A l’issue de cette entrevue, la Représentante de la Banque mondiale a déclaré que leur entretien a porté sur les programmes de la Banque mondiale au Niger. Elle a dit avoir évoqué des programmes d’envergure que son institution finance dans les services de base dont l’accès à l’énergie, à l’eau, et le grand programme du Barrage de Kandadji. Mme Joëlle Dehasse a dit  avoir discuté sur les possibilités d’accélérer la mise en œuvre de tous ces programmes. Elle a mentionné avoir parlé des questions relatives au renforcement de l’accès des populations aux services de bases sur l’ensemble du territoire national, et en particulier dans les zones touchées par les conflits. Pour ce qui est du secteur de l’éducation, Mme Joëlle Dehasse a confié avoir échangé sur le programme des réformes du Président de la République visant à promouvoir la scolarisation de la jeune fille. «Il s’agit d’utiliser l’éducation en tant qu’outil pour améliorer les opportunités pour les filles et les femmes et maitriser la croissance rapide de la démographie», a-t-elle conclu.

Le Président de la République a, enfin reçu le ministre, Directeur de Cabinet du Président de la Transition du Mali; Envoyé Spécial, M. Mahamadou Taher Touré. L’Envoyé spécial du Président de la Transition du Mali, est porteur d’un message de SE Ba Ndaw à son homologue, M. Mohamed  Bazoum. Il a rappelé que le Niger et le Mali sont liés par l’histoire, la géographie, les valeurs sociales ainsi que par la situation sécuritaire qu’ils traversent. «Il est important que dans ce cadre qu’il ait des échanges entre les autorités de nos deux pays. C’est dans ce cadre que SE Ba Ndaw m’a envoyé pour apporter un message au Président de la République, M. Mohamed Bazoum», a déclaré M. Mahamadou  Taher Touré.

Laouali Souleymane(onep)