Conférence de presse sur la semaine du numérique  au Niger : Contribution des TIC au développement socioéconomique

Société

Le ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information, M. Moussa Hassan Barazé a animé une conférence de presse, le vendredi 23 septembre dernier a Niamey, au cours duquel il a procédé au lancement officiel des activités entrant dans le cadre des préparatifs de la première édition de la semaine du numérique au Niger. Cette édition qui se tiendra du 1er au 3 décembre 2022  est placée sous le thème : «Transformation numérique et enjeux de la gestion des déchets électroniques». Initiée par le Ministère  de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information, cette édition sera un credo de rencontre afin de ressortir toutes les innovations technologiques, un carrefour de rencontre entre les entreprises numériques et des TIC ainsi que les entreprises et structures étatiques.

La conférence de presse s’est déroulée en présence de la présidente de la Haute Autorité à la Protection des Données à Caractères Personnels (HAPDP), Mme Sanady Tchimaden Hadatan, du Directeur Général de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste (ARCEP) M. Hachimou Hassane, des directeurs généraux des sociétés de téléphonie, des postes, des cadres centraux du Ministère de la Poste et Nouvelles Technologies de l’Information et plusieurs invités.

Au cours de cette conférence de presse, le ministre Moussa Hassan Barazé a d’abord rappelé le cadre dans lequel la semaine du numérique est organisé. En effet, a-t-il dit, la semaine du numérique a été instituée par l’Union Africaine lors de la première édition de la Semaine Africaine des TIC ‘’SATIC’’ qui s’est tenue à Libreville au Gabon en 2009. «L’Union Africaine a demandé à chaque pays d’organiser une semaine du numérique pour amener les pays africains à mener des réflexions quant à la place des TIC dans le développement économique et social de l’Afrique et de chaque pays en particulier» a-t-il  expliqué.

En effet, a poursuivi M. Moussa Hassan Barazé, le Président de la République dès sa prise de fonction, conscient de la place du numérique, a annoncé le concept de la transformation numérique du Niger, ce qu’il a appelé le «Niger numérique». C’est pourquoi, a ajouté le ministre, le Premier ministre a, dans la Déclaration de Politique Générale (DPG), annoncé l’intention et l’engagement du gouvernement à amorcer cette transition numérique au Niger. Cette première édition fera, selon le ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information, le focus sur les infrastructures qui sont un des piliers essentielles pour assurer une transition numérique, inclusive et responsable.

Evoquant la question du déchet électronique introduit dans le thème, le ministre a indiqué qu’il s’agit d’une prévention. «Mieux vaut prévenir que guérir, nous nous sommes dit qu’avec la montée en puissance du numérique, il y’a tellement d’outils qui sont fabriqués dans le domaine. C’est donc ce qui nous a amené à l’introduire dans le thème parce que c’est vraiment un problème d’environnement très important, donc il faudrait qu’on prenne ça en compte et en charge», a laissé entendre le ministre de la poste.

«Plusieurs programmes ont été initiés dans ce cadre et à l’occasion des échanges qui auront lieu lors de cette semaine du numérique, le public aura l’occasion de voir quelles sont les avancées qui ont été enregistrées dans ce domaine, depuis l’arrivée du Chef de l’État SE. Mohamed Bazoum» a souligné M. Moussa Hassan Barazé, Ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information.

Notons qu’a l’occasion de cette conférence, des experts aborderont des thématiques en lien avec les infrastructures, les médias, la démocratie, l’inclusion financière tout en permettant au public de poser des questions pour être clairement édifié sur tous les contours de la question.

 Aminatou Seydou Harouna(onep)