Coopération bilatérale Niger-Japon : Le Japon injecte gracieusement plus de 2 milliards de francs CFA dans le programme alimentaire KR 2021

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

Le Niger et le Japon continuent de renforcer leurs relations bilatérales déjà fructueuses. Représentés respectivement par le ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et de la coopération, SE Hassoumi Massoudou, et l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Niger, SE Kuramitsu Hideaki, les deux pays ont procédé le 26 octobre à Niamey, à la signature et à l’échange de notes dans le cadre de l’assistance alimentaire qu’apporte le Japon aux populations nigériennes. Ce pays vient de mettre gracieusement à la disposition de la République du Niger, plus de 2 milliards de francs CFA qui contribueront essentiellement à l’achat de riz dans le cadre du programme KR 2021.

Après la signature et l’échange de notes, le ministre d’Etat Hassoumi Massoudou a expliqué que pour cette année le KR est composé d’un don non remboursable de 400 millions de Yens que le Japon met généreusement à la disposition du Niger pour l’accompagner dans ses efforts de lutte contre  l’insécurité alimentaire grâce à la fourniture d’une importante quantité de riz. Il a précisé que ce don vient opportunément « renforcer les efforts du gouvernement du Niger dans la mise en œuvre du Programme de la renaissance acte III du Président de la République, SEM. Mohamed Bazoum, à travers sa stratégie pour la sécurité alimentaire, particulièrement après une campagne agricole dont le résultat s’annonce déficitaire ».

Pour le ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et de la coopération, la cérémonie de signature traduit, une fois de plus, la volonté des autorités japonaises de soutenir le Niger dans son combat pour la construction d’un pays émergent, cadre avec les objectifs du Plan d’Action de Yokohama issu de la 7ème session de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD). Il a aussi loué la coopération entre les deux pays, très appréciée par la population et qui couvre tous les secteurs vitaux. Enfin, M. Hassoumi Massoudou a exprimé la « profonde gratitude » du peuple et du gouvernement nigériens au gouvernement et au peuple Japonais pour « leur constante et agissante solidarité à l’égard du Niger ».

De son côté, l’ambassadeur du Japon au Niger, SE Kuramitsu Hideaki, a déclaré que la signature de cet accord de coopération permettra à terme de fournir 4.900 tonnes de riz. Ceci prouve de nouveau l’engagement du Japon à accompagner le gouvernement du Niger dans ses efforts pour garantir la sécurité alimentaire de la population nigérienne. « Je tiens à redire que l’assistance alimentaire est un outil très puissant et structurant de notre coopération. Elle servira à la fois pour alléger le déficit alimentaire et pour convertir les recettes de la vente du riz en financements consacrés au développement du pays », a-t-il ajouté.

SE Kuramitsu Hideaki a rappelé les différents soutiens qu’apporte son pays au Niger sous la forme d’aide. Ses actions structurantes touchent des secteurs clés en lien avec le développement, tels que les infrastructures, l’agriculture, l’éducation, la sécurité et la santé. « J’affirme une nouvelle fois que le Japon reste engagé pour accompagner toutes les coopérations au bénéfice des populations nigériennes », a conclu l’ambassadeur du Japon qui a aussi souhaité que le don du programme KR 2021 contribue à approfondir davantage les liens d’amitiés et de partenariat entre les deux pays.

Les fonds de contrepartie générés suite à la monétisation du don alimentaire japonais au Niger, comme l’a souligné M. Hassoumi Massoudou au cours de la cérémonie de signature et d’échange de notes, ont permis depuis 1981 de réaliser des projets de développement socio-économique. Il a notamment cité la réhabilitation des usines de décorticage de riz de Tillabéri et Kollo, la construction de plusieurs magasins d’intrants agricoles, le renforcement des parcs automobiles de l’OPVN et de la Société Riz du Niger, de même que des appuis aux coopératives agricoles à travers le pays.

Souleymane Yahaya(onep)