Coopération sanitaire nigéro-algérienne : Plus de 28 tonnes des médicaments et de matériels bio médicaux offerts par l’Algérie

Politique

La République Algérienne démocratique et populaire a fait un don de plus de 28 tonnes des médicaments et des matériels bio médicaux destinés à accompagner le système de santé du Niger. Ce geste s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération sanitaire entre les deux pays. C’est le ministre Algérien en charge de la Santé en visite de travail au Niger, M. Abderrahmane Benbouzid qui a remis le vendredi 10 Juin 2022, ce don au ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, M. Illiassou Idi Mainassara. Peu après, les deux délégations ont échangé sur la coopération sanitaire entre les deux pays.

A cette occasion, le ministre Algérien en charge de la Santé, M. Abderrahmane Benbouzid a exprimé sa joie de participer à cette cérémonie de réception de ce don au Niger, un pays avec lequel l’Algérie a un attachement très particulier. «J’ai été instruit par le Président Abdelmadjid Tebboune de transmettre les salutations à son homologue du Niger, le Président Bazoum» a confié le ministre algérien de la Santé, pour qui cette solidarité doit se manifester aussi bien dans le moment difficile que de joie. Le ministre Abderrahmane Benbouzid d’ajouter que cette coopération multiforme se poursuivra au bénéfice de deux peuples. «Nous nous engageons à coopérer et à travailler avec le Niger. Ce geste fait suite à des échanges que nous avons eus avec le ministre nigérien en charge de la Santé et cette visite est aussi l’occasion pour nous d’échanger davantage sur le partage d’expérience et la formation. L’Algérie est disposée à accompagner le Niger sur plusieurs domaines», a-t-il assuré.

Par ailleurs, le ministre Algérien en charge de la Santé a aussi rappelé que les relations d’amitié entre les deux pays sont très anciennes, elles sont fortifiées par les liens qui unissent nos populations puis renforcées par la récente visite du Président Bazoum à son homologue algérien. Pour le ministre Abderrahmane Benbouzid, ce geste n’est qu’un début, l’essentiel reste à venir. «Nous devrons continuer à travailler et à construire notre avenir commun. Nous devons aussi saisir cette occasion pour qu’elle soit une réussite à travers le maintien des contacts et ouvrir aussi des discussions sur d’autres

projets», a-t-il dit.

De son côté, le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, M. Illiassou Idi Mainassara a salué les multiples appuis de l’Algérie à l’endroit du Niger. «Votre présence à Niamey traduit votre attachement à tout ce qui touche à la santé de notre population. C’est aussi la volonté du gouvernement algérien d’aller un peu plus loin en matière de coopération sanitaire avec le Niger», a-t-il indiqué.

Pour le ministre Illiassou Idi  Mainassara, cette cérémonie consacre la redynamisation de la coopération sanitaire entre les deux pays. «Cette rencontre est l’occasion aussi pour parapher certains textes, faire avancer certains dossiers comme celui de la construction d’un centre d’hémodialyse à l’hôpital régional d’Agadez, un centre de santé à Tchirozérine, d’évaluer le niveau de réalisation des engagements et recommandations de la 7ème Réunion du Comité bilatérale frontalier notamment la formation des personnels de santé en matière de dépistage VIH/Sida, de la surveillance épidémiologique et pathologies sahélo sahariennes et la lutte anti-vectorielle, partager les expériences et les bonnes pratiques en matière d’élimination du paludisme y compris les outils de surveillance et de prévention en terme de procédures opératoires standardisées ainsi que le glossaire pour le personnel de santé en version arabe, tamasheq et français, etc.  

Mamane Abdoulaye(onep)