Cure Salée 2022: La région de Tahoua félicite ses lauréats

Non classé

L’édition 2022 de la Cure Salée tenue à N’gall du 22 au 24 septembre, a été un grand succès pour la région de Tahoua qui a raflé d’importants prix, au mérite de son fort et riche potentiel pastoral et artisanal. De retour de cette rencontre annuelle des éleveurs, les lauréats de l’Ader ont reçu, hier matin, les félicitations et les encouragements  des autorités régionales pour leur brillante participation.

Tirant le bilan de l’ensemble des compétitions entrant dans le cadre de cette édition, le Secrétaire général adjoint de la région a relevé que la délégation de Tahoua a cumulé 6 prix dans les 7 disciplines confondues. En effet, les ambassadeurs de l’Ader se sont distingués notamment lors du défilé de ”mode pastorale”, dans la course de chameaux, et lors de la présentation des œuvres de l’artisanat et de la maroquinerie.

Le gouverneur de la région, M. Moussa Issa s’est exprimé sur une note de satisfaction devant les lauréats, en présence des représentants de la mairie et du Conseil régional. «Nous ne pouvons que souhaiter plus de prospérité à cette fête de la Cure Salée qui, en plus de nous rassembler et renforcer la cohésion entre nos communautés d’éleveurs, met en lumière nos ressources pastorales ainsi que le savoir-faire de nos artisans», a-t il dit. «Nous ne pouvons que vous féliciter pour l’honneur que vous venez de faire à la région. Nous sommes partis avec vous et nous en sommes rentrés très fiers», a-t il lancé.

Remporter des prix à la fête de la Cure Salée signifie, selon le gouverneur Moussa Issa, que la région participe à la valorisation des ressources pastorales et artisanales du pays en général. «C’est dire que nous accordons une grande importance à cet événement. Et nous devons nous y préparer toujours en avance, sensibiliser et impliquer plus nos éleveurs et nos artisans de toutes les localités de la région», explique le gouverneur.

La Cure Salée, grande rencontre des communautés nomades dans leurs diversités culturelles et lieu opportun à la culture de la paix, dans ce contexte d’insécurité, est un événement, à priori national, en perpétuelle évolution. Le gouverneur de la région de Tahoua se félicite de l’organisation réussie de cette édition. Chacun des acteurs, dont la plateforme des éleveurs et le Ministère de l’Elevage, nourrit davantage d’ambitions afin de voir cette fête s’internationaliser véritablement. En ce qui concerne Tahoua, étant une des régions phares qui rehausse l’éclat de la fête de par ces ambassadeurs, le gouverneur Moussa Issa a souligné la  nécessité de maintenir permanemment le cadre préparatif.

Ismaël Chékaré,ONEP-Tahoua