Débat de haut niveau du Conseil de Sécurité par visioconférence sur le changement climatique : Les conséquences du changement climatique et la paix au menu des echanges

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E. BrigiRafini a participé hier après-midi par délégation de pouvoir, à un débat de haut niveau du Conseil de sécurité par visioconférence sur le thème «Faire face aux risques liés au climat pour la paix internationale». Ce débat a été présidé par le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres avec la participation de plusieurs Chefs d’Etat africains et du reste du monde. Le changement climatique est devenu une question géopolitique pour tous les pays du monde. C’est dire que le leadership mondial sur le climat est plus que nécessaire pour maintenir la paix, la stabilité et la sécurité. Aujourd’hui, il apparait clairement que les conséquences du changement climatique constituent une menace planétaire. C’est pourquoi des efforts doivent être envisagés pour minimiser les effets néfastes du changement climatique. L’Afrique est malheureusement le continent qui paie le plus lourd tribut de l’émission de gaz à effet de serre des pays industrialisés. D’où l’urgence d’une action collective afin de relever les défis liés au changement climatique. Plusieurs allocutions ont été prononcées au cours de ce débat de haut niveau dont celle du Président de la République du Niger lue par le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E BrigiRafini. (Lire ci-dessous l’intégralité du discours prononcé par le Chef du gouvernement).

 Hassane Daouda(onep)