Déclaration du Bureau Exécutif National du Syndicat National du Personnel de l’Information Statistique : Le BEN/SYNPIS exige l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses militants

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Syndicat National du Personnel de l’Information Statistique (SYNPIS), a rendu publique hier matin, à Niamey une déclaration pour  «informer l’opinion nationale et internationale sur la situation du fonctionnement de l’Institut et appeler les militants à défendre l’intérêt de leur service». C’était en présence de M. Idrissa Djibrilla, Secrétaire Général de la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (CDTN), centrale syndicale d’affiliation du SYNPIS.

Dans cette déclaration lue par M. Mamane Achoura Salha, Secrétaire Général du Bureau Exécutif National, le Syndicat National du Personnel de l’Information Statistique (BEN/SYNPIS), a rappelé que depuis la tenue de son 5ème congrès ordinaire du  SYNPIS tenu à Dosso en octobre 2019, il a transmis officiellement au Directeur Général de l’INS sa plateforme. «Malheureusement, déplore le syndicat, le Directeur Général a, dans ses stratégies, toujours évité le syndicat pour discuter des vraies préoccupations des agents». «C’est pourquoi, il met en place chaque fois un comité de négociation qui n’a aucun pouvoir de décision. Malgré l’échec de tous les comités mis en place, le BEN/SYNPIS a néanmoins, accepté de négocier. Sur tous les points qui ont fait l’objet de discussion au cours de la rencontre le 19 Mai 2020 entre le BEN/SYNPIS et le comité de négociation à savoir la prise en charge sanitaire des agents, la mise en œuvre transparente du plan de formation et l’assainissement de l’environnement de travail des agents, aucun point n’a été satisfait», selon le BEN/SYNPIS).

 «Le 21 aout 2020, s’est tenue une rencontre tripartite entre le BEN/CDTN, le BEN/SYNPIS et la Direction Générale de l’INS sous la Présidence de la Secrétaire Générale de l’INS sur la situation sociale qui prévaut à l’INS. Lors de cette rencontre l’administration de l’INS a pris des engagements par rapports à cinq (5) points de revendication du BEN/SYNPIS ayant fait l’objet de discussion», a rappelé leSecrétaire Général du BEN/SYNPIS.

A travers sa déclaration, le BENSYNPIS exige le respect du décret n°2004 -264/PRN/MEF du 14 septembre 2004 portant statut, attribution et fonctionnement de l’INS ; une réorganisation pour améliorer les conditions de vie et de travail des agents conformément aux résultats de Gestion Centralisée du système Statistique National (SSN) ; une Inspection Générale par rapport à l’invalidation des données de l’Enquête Démographiques et de santé (EDS) 2017 du Niger par le Ministère de la Santé publique et les partenaires techniques et financiers ; la fin de la désignation à outrance des agents enquêteurs et l’organisation des tests de recrutement conformément à la loi n°2012-45 du 25 septembre 2012 portant code du travail de la République du Niger, et l’implication de tous les agents de l’INS dans les différentes enquêtes ; etc.

Par la même occasion, la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (CDTN) a réaffirmé son soutien au SYNPIS. 

 Farida Ibrahim Assoumane