Déjeuner de plaidoyer avec la diaspora en faveur du financement de la lutte contre la malnutrition dans le Département de Mayahi : ACF mobilise la diaspora et le secteur privé du département de Mayahi

Société

L’Ong internationale, Action Contre la Faim (ACF) a organisé, le samedi 27 novembre 2021, à Noom hôtel de Niamey, un déjeuner de plaidoyer en faveur du financement de la santé nutritionnelle. Il s’agit de mobiliser la diaspora et le secteur privé du département de Mayahi résidant à Niamey, en faveur d’un soutien au financement de la santé nutritionnelle. A cette occasion, plusieurs acteurs, hommes et femmes, dudit Département ont été mobilisés, à savoir, les leaders, cadres administratifs, acteurs politiques, ceux de la société civile et ceux qui évoluent dans le secteur privé. L’enjeu est de taille, réfléchir ensemble pour trouver des solutions et apporter leur contribution au financement de la lutte contre la malnutrition dans ce Département. 

ACF intervient dans le département de Mayahi, depuis 2018 dans le cadre de son paquet d’activités en faveur de la lutte contre la malnutrition. A cet effet, ACF travaille dans les communes dudit département en vue de les aider dans l’élaboration, de leurs Plans d’Investissements Annuels. Ces PIA ont pour objectif entre autres, de s’assurer de la planification budgétaire et la mise en œuvre adéquate des activités de santé nutritionnelle.

Ainsi, dans son adresse à l’occasion de cette rencontre de plaidoyer, le Directeur pays de ACF, M. Gregor Robak Werth,  a souligné que son organisation, met en œuvre des projets visant à éradiquer la faim de manière globale, durable, efficace dans une approche multisectorielle. « L’objectif de ce soutien est de renforcer les capacités techniques des Mairies à devenir de moins en moins dépendantes des partenaires dans la prévision et la conduite de leurs activités en lien avec la santé nutritionnelle », a-t-il dit. Le Directeur pays d’ACF Niger, a ajouté que, le taux de réalisation des activités de santé nutritionnelle inscrite dans les PIA reste insuffisant en raison de la faible mobilisation des ressources financières. Cette activité est organisée en prélude à la clôture du financement en cours à la date du 30 novembre 2021. C’est pourquoi, ACF mobilise les acteurs du département pour les mobiliser en faveur de cette cause. « Face à ce défi, la diaspora et le secteur privé de Mayahi ont un grand rôle à jouer pour une alternative du financement de la lutte contre la malnutrition. Cette situation d’autant vraie qui peut coller à l’actualité de cette année dans la plupart des régions, les récoltes n’ont pas été également à la hauteur des attentes », a souligné le Directeur Pays ACF Niger.

Il a rassuré la communauté de Mayahi que son organisation n’abandonnera jamais la population vulnérable de cette localité.

Par la suite les participants ont suivi plusieurs communications, dont les présentations ont porté sur la situation nutritionnelle qui est très critique. Dr Seydou Kaboré a, dans toutes les présentations rappelé le rôle important de la diaspora et du secteur privé pour une mobilisation générale et exclusive en faveur des populations vulnérables. 

Action contre la Faim est présente au Niger depuis 1997 avec comme mission la contribution de l’organisation pour améliorer les moyens de subsistance des populations vulnérables et faciliter leur accès aux marchés dont l’objectif est d’éviter les crises alimentaires. L’organisation met ainsi en place dans le pays des programmes de sécurité alimentaire, de nutrition, d’eau et d’assainissement et de plaidoyer. Des échanges forts et riches ont caractérisé cette importante rencontre.

 Ali Maman(onep)