Dosso : 6ème congrès statutaire du syndicat autonome du personnel de l’Assemblée Nationale (SYNAPAN)

Société

Placé sous le thème « Démocratie et bonne gouvernance : l’apport des structures syndicales », le 6ème congrès statutaire du syndicat autonome du personnel de l’Assemblée Nationale (SYNAPAN) s’est tenu hier à Dosso. La cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Fidel Boutho, directeur des ressources humaines de l’Assemblée Nationale représentant le secrétaire général de l’institution. C’était en présence du secrétaire général du gouvernorat de Dosso M. Soumana Karimou ;  de M. Ousseini Salatou, représentant le président de l’Assemblée Nationale et de nombreux invités. Ce congrès a été l’occasion pour les participants de faire le bilan moral et financier des activités du bureau, de faire des proposition de révision du statut, de dresser les perspectives pour l’année 2022-2023 et de mettre en place une nouvelle équipe.

Dans l’allocution qu’il a prononcée à l’ouverture des travaux, M. Fidel Boutho, représentant le secrétaire général de l‘Assemblée Nationale, a salué la détermination des congressistes à respecter les

dispositions de leurs textes fondamentaux. Les autorités parlementaires et les structures syndicales, a-t-il dit ont toujours entretenu de très bonnes relations empreintes de compréhension mutuelle. Il a de ce fait fondé l’espoir qu’avec la nouvelle équipe qui sera investie, que ce partenariat se renforce davantage dans l’intérêt de l’ensemble du personnel de l’Assemblée Nationale.

Parlant du thème de la présente rencontre, M. Fidel Boutho a indiqué que la bonne gouvernance est définie comme étant la manière dont le pouvoir est exercé pour gérer les ressources nationales, économiques et sociales consacrées au développement. La bonne gouvernance a-t-il précisé se caractérise donc par la transparence dans la gestion, l’accès à l’information, l’état de droit, la responsabilisation.

Au regard de la mission de l’Assemblée Nationale qui est de voter les lois, consentir l’impôt et contrôler l’action du gouvernement, il est important, a notifié le représentant du secrétaire général de l’Assemblée Nationale de souligner combien ce thème est important pour les travailleurs, principaux acteurs de développement du pays.

 Parlant au nom du président de l’Assemblée Nationale, M. Ousseini Salatou s’est réjoui du choix porté sur Dosso pour abriter les travaux du présent congrès. Le président de l’Assemblée Nationale a indiqué, M. Ousseini Salatou a apprécié le dialogue qui a toujours prévalu depuis un an et a souhaité que cela continue. Certes a-t-il reconnu, l’Assemblée Nationale c’est d’abord les députés mais il y a aussi ces cadres qui font les Procès-Verbaux, les auditions, les rapports. C’est pourquoi, il souhaite que ce dialogue continue afin d’offrir au peuple nigérien de bonnes lois.

Pour sa part, la secrétaire générale du syndicat autonome des agents de l’Assemblée Nationale, Mme Ayouba Balki  a rappelé l’engagement pris par le SYNAPAN lors de son 5ème congrès qui est celui d’œuvrer sans relâche à la modernisation et au rayonnement de leur structure syndicale dans l’intérêt de tous les militants. Aussi a-t-elle fait le bilan des actions réalisées au nombre desquelles l’institutionnalisation de la prime de garde à la direction de la santé  et actions sociales, la révision du statut pour une nouvelle grille salariale, l’âge de la retraite rehaussé de 60 à 62 ans et bien d’autres actions.

La secrétaire générale du BEN/SYNAPAN a saisi l’opportunité pour lancer un appel à l’ensemble du personnel de l’Assemblée Nationale à s’unir pour être encore plus fort et disponible dans la concertation et surtout de conjuguer leurs efforts pour mieux s’adonner aux actions utiles. Parlant des perspectives, Mme Ayouba Balki a indiqué qu’au cours de l’année 2022- 2023, le SYNAPAN mettra un accent particulier sur la formation syndicale des militants notamment celle des membres du bureau et les délégués syndicaux.

Auparavant dans son discours de bienvenue, le secrétaire général de gouvernorat de Dosso, M. Soumana Karimou s’est réjoui du choix porté sur la région de Dosso pour abriter ce 6ème congrès du SYNAPAN. S’agissant du thème de ce 6ème congrès du SYNAPAN, la démocratie et la bonne gouvernance, a souligné le secrétaire général du gouvernorat de Dosso, sont deux concepts clefs qui sont chers au Président de la République

Mohamed Bazoum.

A l’Issue d’une journée de travaux, un nouveau bureau composé de 21 membres a été mis en place avec comme nouveau secrétaire général M. Moussa Oumarou qui a saisi l’opportunité pour exprimer toute sa reconnaissance à l’endroit de tous les participants surtout pour le consensus qui a toujours caractérisé le SYNAPAN. Il a demandé au nouveau bureau de s’armer de courage pour mener le SYNAPAN à bon port. Plusieurs résolutions, recommandations et motions de remerciements ont été adoptées par ce 6ème congrès du SYNAPAN.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso