Dosso/Développement : 10ème session ordinaire du Comité National d’Orientation et de Pilotage du PASEC

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux Risques Climatiques (PASEC) a tenu, le vendredi dernier à Dosso, la 10ème session ordinaire de son Comité National d’Orientation et de Pilotage (CNOP). Il était question au cours des travaux qui ont duré une journée d’examiner et valider le bilan des activités menées au cours de l’année 2021 et d’approuver le Programme de Travail et Budget Annuel 2022 (PTBA). La cérémonie a été placée sous la présidence du Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture, président du CNOP/PASEC Dr GarbaYahaya en présence des secrétaires généraux des régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri et Zinder, des présidents des conseils régionaux desdites régions, du coordonnateur du PASEC, de la directrice du programme 2 au Ministère de l’Agriculture et de nombreux invités.

Dans son mot de bienvenue, le secrétaire général du gouvernorat d Dosso M. Assoumana Amadou a indiqué que cette 10ème session du CNOP du PASEC qui coïncide avec un bilan d’une campagne agricole peut reluisante permettra sans nul doute de capitaliser les expériences du projet et de mieux répondre aux attentes des populations. Le secrétaire général du gouvernorat de Dosso a rappelé les activités réalisées par le PASEC dans la région de Dosso. Il s’agit entre autres de l’amélioration de la productivité, la résilience des ménages et la réduction de l’émission de gaz à effet de serre. A cela s’ajoute la lutte conte le COVID 19 à travers diverses opérations. L’avènement du PASEC, a dit en substance M. Assoumana Amadou, a changé radicalement les pratiques agricoles des populations. C’est pourquoi, il a réitéré toute sa gratitude à l’endroit des partenaires techniques et financiers en général et au groupe de la Banque Mondiale en particulier qui ont bien voulu accompagner l’Etat du Niger à travers le financement du PASEC.

Pour sa part, le coordonnateur national du PASEC M. Bola Moussa a remercié tous ceux qui ont répondu à l’invitation. Le projet qui a cinq ans d’existence devrait clôturer au 31 décembre 2022 a indiqué M. Bola Moussa qui a invité les membres du CNOP à consolider les acquis pour une meilleure maintenance des investissements qui ont été réalisés à grands frais par l’Etat.

En ouvrant les travaux du présent comité de pilotage, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture a rappelé la mission du PASEC qui s’inscrit dans la droite ligne de l’Initiative 3N dont la continuité est traduite par le Programme de Renaissance acte 3 du président de la République Mohamed Bazoum. Ce programme a pour objectif de contribuer à mettre les populations nigériennes à l’abri de la faim en leur garantissant les conditions d’une pleine participation à la production agricole et à l’amélioration de leurs revenus. Le PASEC avec l’appui de ses partenaires de mise en œuvre a initié le Programme de Travail et Budget Annuel 2022 qui est d’un montant de 7.893.770.681 francs CFA dont 7.806.650.681 francs CFA de l’IDA et une contribution des bénéficiaires de 87.120.000 de francs CFA.

C’est pourquoi, a souligné le président du comité national d’orientation et de pilotage du PASEC, le PTBA soumis à l’appréciation des membres du comité pour examen et approbation va certainement contribuer à capitaliser et à pérenniser les acquis et les réussites du PASEC à un moment où les défis liés au changement climatique nous impactent et nous imposent au niveau national comme à l’échelle de la planète toute entière un changement de comportement et une adaptation de production résiliente avec maîtrise totale de l’eau. Dr GarbaYahaya a invité les membres du comité de pilotage à examiner le document de manière juste et en prenant en compte les conditions de sa mise en œuvre par le projet.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso