Fin du Forum sur la Coopération Sino-Africaine, à Dakar, au Sénégal : Le ministre d’Etat Massoudou Hassoumi loue la vivacité de la coopération sino-nigérienne et se réjouit des décisions issues du Forum

Société

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Massoudou Hassoumi, a pris part aux travaux du Forum sur la coopération Sino-Africaine, tenus du 29 au 30 novembre 2021 à Dakar, au Sénégal. A l’issue des jours d’échanges,les participants ont adopté, à l’unanimité, quatre documents essentiels, à savoir la Déclaration de Dakar,  le Plan d’action de Dakar pour la période 2022-2024, la Vision de la coopération sino-africaine à l’horizon 2035 et la Déclaration sur la coopération sur le changement climatique.

Dans une allocution qu’il a prononcée au cours de ce forum, le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Massoudou Hassoumi, a d’abord félicité la République Populaire de Chine pour la commémoration du centenaire de la fondation du Parti Communiste Chinois (PCC) avant de réitérer le soutien du Niger pour l’unicité de la Chine. «La Chine est sans nul doute, pour nous pays africains, un modèle, au vue des exploits réalisés dans tous les domaines de développement, notamment la réalisation de la société de moyenne aisance sous toutes ses formes et l’éradication de la pauvreté absolue et cela sous l’égide du parti Communiste Chinois», a indiqué le ministre d’Etat Massoudou Hassoumi.

Parlant des liens de coopération entre le Niger  et la République Populaire de Chine, il a indiqué que ces deux pays amis partagent les mêmes idéaux de concorde et de solidarité entre les peuples. «La Chine moderne est aujourd’hui un géant qui se veut promoteur d’une communauté de destin pour l’humanité, contribuant à asseoir un nouveau type de relations internationales basées sur le multilatéralisme et sur le principe de relation gagnant-gagnant ainsi que l’initiative « la Ceinture et la Route » en vue de créer de nouvelles opportunités en faveur des pays en voie de développement», a-t-il expliqué. D’où d’ailleurs, a ajouté M. Massoudou Hassoumi, toute la pertinence du thème de ce 8ème Forum qui est : « Approfondir le Partenariat Sino-Africain et promouvoir le développement durable pour bâtir une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère».

Rappelant que, lors du Sommet sur la Coopération Sino-Africaine tenu à Beijing en Septembre 2018, le Président chinois, SEM. Xi Jinping, décidait de promouvoir « huit initiatives majeures dans les trois (3) années qui suivent pour un montant de 60 milliards de dollars, il  s’est réjoui de constater ce que «la coopération entre le Niger et la Chine, à l’instar des autres pays africains, couvre beaucoup de priorités de ce programme à travers des dons, des prêts sans intérêts et des prêts concessionnels ». A ce titre, il a fait une mention spéciale du projet pétrolier qui a pris son envol à travers le démarrage des travaux de construction de pipeline Agadem-Port Autonome de Cotonou, un projet structurant pour le Niger, conduit par les entreprises chinoises.

Après avoir déploré que la situation sanitaire mondiale liée à la pandémie de la Covid-19 a perturbé la réalisation de certains projets, tels que la construction des barrages, la construction d’une station de traitement d’eau potable, les travaux de construction et de réhabilitation de routes, M. Massoudou Hassoumi a salué l’impact significatif de la relation Chine-Afrique aussi bien sur les flux des échanges commerciaux, financiers, techniques et humains, que dans de multiples secteurs spécifiques en conformité avec le Plan de Développement Economique et Social du Niger (PDES) et le Programme de Renaissance Acte III du Président de la République du Niger, Son Excellence Monsieur Mohamed Bazoum, tels que ءl’Agriculture, l’Education, la Santé, l’Equipement, l’hydraulique, etc.

Aussi, a-t-il réaffirmé l’attachement du Niger au partenariat sino-africain, tout en encourageant la Chine à poursuivre son engagement en faveur du développement sur le continent africain. «La présente Conférence est pour moi une opportunité de plus pour témoigner, au nom du peuple nigérien et en mon propre, notre gratitude à l’égard de la République Populaire de Chine pour son soutien indéfectible dans la lutte contre la Covid-19. En effet, le Niger, et les pays africains en général ont largement bénéficié de l’appui de la Chine en matériels de prévention et surtout on vaccins anti-Covîd-19 », a souligné le ministre en charge des Affaires Etrangères, tout en se réjouissantdel’annonce faite par le Président Xi Jinping d’accorder à l’Afrique un milliard de doses de vaccin anti-Covid. «Tout en comptant sur le soutien de la Chine pour la réalisation des projets qui lui seront soumis, le Niger s’engage à travailler sans relâche, de concert avec les autres pays africains, dans la mise en œuvre des quatre (4) documents qui seront adoptés, notamment la Déclaration de Dakar, le Plan d’Action de Dakar 2022-2024, la Vision à l’horizon 2035, ainsi que la Déclaration sur la réponse au changement climatique, afin de porter plus haut la coopération avantageuse entre la Chine et l’Afrique», a conclu le ministre d’Etat Massoudou Hassoumi.

Aïssa Alzouma, AP/MAEC