Formation des jeunes filles du 5ème Arrondissement de Niamey : Allier la pratique du sport à l’autonomisation économique des jeunes sportives

Sport

La Fédération Nigérienne d’Athlétisme en collaboration avec la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES) conduit une initiative qui vise à développer les activités socioéconomiques et le sport à l’endroit des jeunes filles du 5ème Arrondissement Communal de Niamey. Cette activité a été lancée par le Maire de cette entité administrative le samedi dernier dans l’enceinte de la Mairie en présence des membres du Conseil du municipal, ceux de la Fédération Nigérienne d’Athlétisme, de plusieurs invités ainsi que des populations.

En procédant au lancement de cette initiative, le Maire du 5ème Arrondissement Communal de Niamey, M. Mamadou Harouna Tahirou s’est réjoui du choix porté sur son entité administrative pour la mise en œuvre de cette louable initiative. Il a salué et remercié la CONFEJES pour avoir accepté de soutenir cette initiative dont le principal but est d’apporter un soutien à l’autonomisation des filles à travers des formations en activité génératrice de revenus et en les initiant à la pratique sportive.

Après avoir rappelé les bienfaits du sport dont celui du maintien et de l’entretien de notre santé, le maire a souligné aussi toute l’importance d’une telle initiative qui vise à créer des opportunités pour les jeunes filles sportives en vue de leur autonomisation tout en restant dans le sport. M. Mamadou Harouna Tahirou a souligné que les activités prévues portent sur trois volets à savoir la détection des jeunes talents qui évolueront dans le domaine des compétitions sportives pour celles qui seront retenues ; l’Atelier appelé «Savon Liquide et Tatouage» et l’Atelier de Couture. «Ces trois (3) composantes viendront sans nul doute contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes filles dans notre pays en général et dans notre commune en particulier», a-t-il dit tout en invitant les jeunes filles et leurs parents à faire preuve de discipline, de responsabilité et d’engagement en vue de mieux tirer le meilleur profit de cette opportunité.

Pour sa part, le président de la Fédération Nigérienne d’Athlétisme M. Oumarou Alio a rappelée clairement les objectifs et les étapes de la réalisation des différentes activités. Cette initiative vise à soutenir les nobles idéaux de fraternité, de solidarité, de partage et de paix dont le sport en général et l’athlétisme en particulier sont porteurs. Le président de la FNA s’est réjoui de ce soutien de la CONFEJES à l’endroit du Niger en général et de sa structure. Ce soutien, a-t-il souligné, témoigne l’excellence des relations fructueuses que le Niger entretient avec la CONFEJES depuis des longues années. Il a précisé que la CONFEJES a toujours été aux côtés de notre pays qui a bénéficié des appuis multiformes au développement de la pratique sportive mais également à l’insertion économique des jeunes et des femmes. «A ce titre, est-il nécessaire de rappeler les nombreuses générations des jeunes nigériens ayant bénéficié de formations et de subventions dans le cadre du Fonds d’Insertion des jeunes (FIJ), du Programme de Promotion de l’Entreprenariat des Jeunes (PPEJ) ou encore du Centre de Développement du sport de Dakar», a-t-il dit.

Cette initiative cadre bien avec le contexte national qui ne favorise pas la mobilisation et la participation de la femme aux activités sportives. «C’est conscient du contexte particulier de notre pays où les pesanteurs socioculturelles ne favorisent pas la mobilisation et la participation des femmes aux activités de jeunesse et sports, que la Fédération Nigérienne d’Athlétisme a initié le projet Femmes-Sports et Métiers afin de promouvoir la pratique féminine de l’athlétisme et l’apprentissage de métiers (…) une innovation visant la stimulation de la pratique sportive et notamment de l’athlétisme par les femmes nigériennes en même temps qu’il favorise leur insertion professionnelle et sociale par l’acquisition des rudiments des métiers porteurs tels la couture, la cosmétique et la coiffure», a souligné M. Oumarou Alio. Cette cérémonie a été mise à profit pour présenter déjà les jeunes filles sélectionnées, tout en rappelant que le processus est en cours et assurer les autorités communales de la volonté et l’engagement de la FNA de conduire les activités, à terme, conformément aux enjeux et objectifs définis avec comme seul souci la promotion de la pratique de l’Athlétisme par les femmes nigériennes.

Ali Maman(onep)