Initiative pour la promotion de l’Entreprenariat et du Civisme au Niger (IPEC) : Renforcement des capacités des enseignants de la Ville de Niamey sur l’éducation civique et morale

Société

L’ONG initiative pour la promotion de l’Entreprenariat et du Civisme au Niger (IPEC) organise, du 15 au 17 novembre 2022 avec le financement de la Fondation Hanns Seidel, un atelier de formation pour le renforcement des capacités des enseignants de la Ville de Niamey sur l’Education Civique et Morale (ICM). C’est le représentant du directeur régional de l’éducation nationale, M. Alpha Issa qui a présidé hier matin à Niamey, l’ouverture des travaux de cet atelier en présence de plusieurs acteurs de l’éducation.

Cette session de renforcement des capacités concerne les directeurs des établissements primaires de la ville de Niamey. Elle a pour objectif d’outiller les enseignants sur un certain nombre de thématiques. Il s’agit entre autres de l’éducation civique et la citoyenneté, la démocratie et la bonne gouvernance, la paix et le développement, la santé publique, l’environnement et les droits et devoirs du citoyen nigérien.

A l’ouverture des travaux, le représentant du directeur régional de l’éducation nationale a souligné l’importance de cette formation qui permettra d’améliorer les capacités et compétences des enseignants en éducation civique et morale. M. Alpha Issa a ensuite invité les participants à être assidus et ponctuels afin de s’approprier du contenu et en retour transmettre le message aux autres collègues et aux enfants dans l’intérêt de l’école de la région de Niamey en particulier et d’une manière générale de l’école nigérienne.

De son côté, le président de l’ONG initiative pour la promotion de l’Entreprenariat et du Civisme au Niger (IPEC), M. Amadou Aboubakar Siddo a précisé que, depuis 2012, l’ONG IPEC œuvre pour l’enracinement du civisme au sein de l’école primaire. «Pour former les Nigériens de demain, il faudrait que nous commencions à la base. Et la base c’est au niveau de l’enseignement primaire. Vous êtes les acteurs et actrices qui peuvent vraiment faire ce travail à la base que nous voulons», a-t-il souligné.

M. Amadou Aboubakar Siddo a aussi ajouté qu’aucun pays ne peut se développer sans civisme. «Nous avons pris cette bataille et nous sommes en train de la mener depuis bientôt 10 ans avec l’aide de la fondation Hanns Seidel. Nous avons sillonné presque toutes les régions du Niger pour tenir ces genres d’atelier de formation. C’est pourquoi nous vous invitons à être assidus pour écouter le formateur pour qu’en retour vous soyez des relais auprès des autres enseignants afin que cette formation soit vulgarisée à tous les niveaux de la société», a-t-il conclu.

Yacine Hassane(onep)