Installation du nouveau conseil scientifique de l’Ecole Supérieure de Télécommunication (EST) : Examiner et valider le curricula de quatre nouveaux programmes de masters spécialisés

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Poste et des nouvelles technologies de l’information, M. Moussa Hassane Barazé a procédé hier à l’installation officielle du nouveau Conseil scientifique de l’Ecole Supérieur de Télécommunication (EST). La mise en place de ce nouveau conseil a pour objectif de permettre à l’école de placer sa gouvernance aux normes et standards de qualité académique requis au niveau national, régional et international. Ainsi le comité constitué de sommités universitaires et professionnelles aura pour mission durant deux jours, d’examiner et valider les projets de curricula de quatre nouveaux programmes de masters spécialisés dans les domaines de cyber sécurité, du Cloud Computing, du BIG DATA et de l’Intelligence artificielle. La cérémonie d’installation du Conseil s’est déroulée en présence du Directeur général de l’EST, M. Malam Garba Abdou.

Procédant à l’installation du conseil, le ministre de la Poste et des nouvelles technologies a relevé à travers la composition de ce conseil scientifique et pédagogique définie aux termes de l’arrêté n° 017/MP/NTI/ SG du 29 juin 2021, une double particularité. La première particularité est celle de la diversité de la représentation de ses membres qui s’inscrit dans une démarche participative et inclusive de tous les acteurs de l’écosystème intéressés par la problématique de développement des compétences numériques, adaptées au développement économique et social du Niger. La seconde particularité quant à elle, est la richesse des profils des membres composant ce conseil, qui constitue un gage de leur capacité à prendre du recul et à apporter une valeur ajoutée certaine quant aux avis et recommandations qu’ils auront à formuler aux organes dirigeants de l’EST.

M. Moussa Hassane Barazé a par la suite soutenu que l’installation des membres du conseil intervient au moment où l’EST envisage l’ouverture de nouveaux programmes de Masters spécialisés afin de diversifier son offre de formation dans les nouvelles tendances de développement du secteur numérique. Cette nouvelle offre de formation, somme toute anticipatrice, mais visionnaire a expliqué le ministre de la Poste et des Nouvelles technologies intervient à la demande de son département ministériel et s’inscrit dans le cadre de la réalisation de la composante «Appui institutionnel et renforcement des capacités» du projet de construction de la Dorsale Transsaharienne en fibre optique financée par la Banque Africaine de Développement.

L’objectif poursuivi est de mettre à la disposition de l’administration et des entreprises engagées dans le processus de transformation digitale de leurs activités, des compétences numériques avancées. Ce qui, à n’en point douter, contribuera à l’atteinte des objectifs de développement socio-économique fixés dans le programme de Renaissance, acte 3 du Président de la République, Chef de l’Etat. C’est pourquoi, le ministre Barazé a exhorté les membres du conseil à faire preuve d’engagement et d’abnégation dans l’accomplissement de cette mission afin de permettre à l’EST de disposer des curricula conforment aux normes académiques.

Pour sa part, le Directeur général de l’EST, a indiqué qu’à travers ce nouveau conseil scientifique, l’objectif est de permettre à l’EST de tirer, à travers les conseils avisés d’experts universitaires et professionnels, la sève nourricière indispensable à l’amélioration de sa gouvernance. Il fonde donc l’espoir qu’à travers l’éclairage pédagogique et technique des membres du conseil pour disposer des curricula conforment aux normes et standards académiques.

 Rahila Tagou(onep)