Lancement de la mission ministérielle d’évaluation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2022-2023 dans la région de Niamey : Pour des mesures d’atténuation des effets des situations exceptionnelles

Société

La ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative, Mme Daoura Hadizatou Kafougou a entamé, depuis hier, la mission ministérielle d’évaluation de l’installation de la Campagne Agro Sylvo Pastorale et Hydraulique 2022-2023 dans la Région de  Niamey. La cérémonie du lancement s’est déroulée hier matin dans la salle du gouvernorat de Niamey en présence du gouverneur, M. Oudou Ambouka, du député maire, président du conseil de ville de Niamey, des cadres centraux et régionaux ainsi que des maires des arrondissements communaux de Niamey.

Au cours de la réunion de lancement  de la mission qu’elle a présidée hier matin dans la salle de réunion du gouvernorat de Niamey, la ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative, Mme Daoura Hadizatou Kafougou a indiqué que l’objectif de  cette  mission vise  entre autres à  s’entretenir avec les populations sur l’installation de la campagne agro-sylvo pastorale et hydraulique 2022 (situation agricole, situation pastorale et zoo-sanitaire, reboisement, récupération des terres, le niveau de remplissage des points d’eau de terres, conséquences des inondations et des épisodes de sécheresses etc…). Il s’agit aussi d’échanger avec les principaux acteurs sur les effets induits du plan d’urgence et du plan de soutien, sur les conditions de vie des populations ainsi que sur le cheptel,  à s’enquérir du niveau de mise en œuvre du programme phare moringa par département, à informer et sensibiliser les populations sur les potentialités en eau souterraine de notre pays,  les 7 programmes phares

déclinés dans la DPG, et le programme des pôles agro-industriels du Président de la République  et enfin de  faire le point sur la mise en œuvre de l’Initiative 3N, «  les Nigériens Nourrissent les Nigériens », avec un accent particulier sur la maison du paysan, le Conseil Agricole et le Fonds d’Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN).

Mme Daoura Hadizatou Kafougou a souligné que la saison des pluies 2022 s’est installée d’une manière progressive au niveau de l’ensemble des régions de la zone agricole du pays.  « Dans la Région de Niamey, cette année la première pluie utile a été enregistrée au cours de la première décade du mois de juin.  Les semis de mil, de sorgho et de légumineuses n’étaient bouclés qu’au cours de la deuxième décade du mois courant. Il faut signaler que les deux phases étaient ponctuées de périodes de sécheresses et d’attaques de sautereaux ayant occasionné des retards ou des avortements des semis », a-t-elle  relevé.

Par ailleurs, Mme Daoura Hadizatou Kafougou a ajouté que  les niveaux des prix des produits agricoles, comparés à ceux de l’année 2021, affichent une hausse substantielle mais restent relativement stables étant donné que des mesures sont prises par le gouvernement à travers le plan d’urgence et le plan de soutien. « C’est pourquoi, le Président de la République, Chef de l’Etat, a décidé de dépêcher des missions ministérielles dans toutes les régions du pays afin d’apprécier l’état d’installation de la campagne agro sylvopastorale et hydraulique 20022-2023 et dégager les mesures d’atténuation des effets éventuels des situations exceptionnelles qui pourraient en découler », a-t-elle précisé.

Pour sa part, le gouverneur de Niamey, M. Oudou Ambouka a d’abord souhaité la chaleureuse bienvenue à la délégation ministérielle de la mission. « Dans le cadre des préparatifs de la présente campagne, la région de Niamey a bénéficié de 115 tonnes de semences améliorées de mil, 1300 litres de pesticides, 200 appareils de traitement et 50 kits pour les brigadiers phytosanitaires », a-t-il conclu.

 Yacine Hassane(onep)