Lancement des festivités de la 13ème édition du FIMA : Sous le signe de la consolidation de la paix pour l’intégration touristique et culturelle de l’Afrique

Culture

Les festivités entrant dans le cadre de la 13ème édition du FIMA (Festival International de la Mode en Afrique) ont débuté hier mercredi 1er décembre 2021 au Stade Général Seyni Kountché de Niamey. Cette 13ème édition du FIMA dont le thème est : «La mode, dynamique de paix vers l’intégration touristique et culturelle de l’Afrique», se poursuit jusqu’au 5 décembre au niveau de plusieurs sites et centres de loisirs à Niamey.

Placé sous les auspices du

Premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou, le lancement des activités de cette 13ème édition, riche en animation culturelle, a été donné par le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat M.

Mohamed Hamid en présence du promoteur du FIMA, M. Seidnaly

Sidhamed Alphadi, de l’Ambassadeur de l’Union européenne au Niger, Dr. Denisa-Elena IONETE, ainsi de plusieurs personnalités et acteurs culturels. Pour cette 13ème édition du FIMA, des délégations de plusieurs pays, dont celle de la Côte d’Ivoire ‘’Pays invité d’honneur’’ ont effectué le déplacement au Niger.

Lors de l’ouverture des festivités, le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat a précisé que le FIMA est aujourd’hui un produit d’appel touristique par excellence pour le Niger en ce qu’il offre au pays tout entier l’opportunité de s’ouvrir au reste du monde à travers la célébration de la beauté et de la créativité artistique. «Le FIMA s’intègre dans les orientations du programme de renaissance acte 3 du Président de la République SE Mohamed Bazoum et dans la Déclaration de la politique générale du Gouvernement», a dit le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat avant d’assurer les initiateurs du FIMA du soutien des autorités de la 7ème République. 

Pour sa part, le promoteur du FIMA, M. Seidnaly Sidhamed Alphadi a notifié que son ambition est de faire de la culture un élément fondamental dans la construction de la paix, de la cohésion sociale, etc. Ainsi M. Alphadi a rappelé qu’en 23 ans d’existence; le FIMA a initié et pérennisé plusieurs projets de promotion artistique et culturel dont les concours jeunes stylistes, Top model et le concours de meilleur artisan maroquinier bijoutier. «Ces concours ont contribué à valoriser le travail des artisans

locaux en les incitant à cultiver l’excellence. Tout au long des différentes éditions, plusieurs jeunes talents ont bénéficié d’une plateforme d’expression de leur savoir-faire ainsi que d’une opportunité de carrière prometteuse pour les  différents lauréats», a-t-il expliqué.

Peu après la cérémonie de lancement, les autorités ont visité le site principal de la 13ème édition du FIMA aménagé sur les installations du Stade Général Seyni Kountché. En marge de cette visite, une conférence de presse a été également organisée afin d’échanger et d’aborder en profondeur les contours de plusieurs questions relativement au FIMA.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)