Niger-Santé : Lancement du Projet USAID KULAWA à Tillabéri

Non classé
Spread the love

Sharing is caring!

Le secrétaire général de la région de Tillabéri, M. Kimba Moumouni Seydou, a présidé ce mercredi 04 août 2021 la cérémonie officielle de lancement du Projet USAID KULAWA à l’hôtel Djoliba de Tillabéri. La cérémonie s’est déroulée en présence du président du Conseil Régional, des responsables des différentes structures, et des représentants des ONG et Associations de la région et de plusieurs autres invités.

Financé par l’Agence de Développement International des Etats-Unis (USAID) et mis en œuvre sous le lead de Save the Children, par un consortium composé de PATHFINDER, PRONTO, VIAMO ainsi que d’autres ONG nationales, ce projet dont l’objectif est d’assurer l’utilisation accrue de services de santé maternelle, néonatale et infanto-juvénile, de planification familiale et de nutrition de qualité dans les zones d’intervention, vient en appui au Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales et intervient dans les régions de Maradi, Zinder et Tillabéri.

Le SG de la région, M. Kimba Moumouni Seydou a, dans son discours indiqué qu’en effet, « ce projet s’aligne parfaitement avec les priorités du gouvernement dans le cadre de la réduction de la mortalité maternelle et infanto-juvénile et contribuera à l’atteinte des Objectifs de développement durable 2 et 3 ».

M. Kimba Moumouni Seydou a expliqué que « le Projet KULAWA apportera un appui au niveau de cinq Districts Sanitaires de la région dans la lutte contre la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile dont les interventions visent à améliorer la création de la demande de services de qualité et l’adoption de comportements sains au niveau individuel, familial et communautaire ; améliorer la disponibilité et l’accessibilité accrues à des services de qualité, y compris pour les jeunes ; améliorer et renforcer l’intégration dans la prestation des services de santé ; et à renforcer les capacités fonctionnelles accrues des organisations locales dans le secteur de la santé ».

Le SG de la région a enfin remercié l’USAID, le Gouvernement des États-Unis et le Peuple Américain pour le soutien constant au développement socio-économique et sanitaire de la région et a exhorté toutes les Directions régionales et Départementales présentes à s’impliquer pleinement dans la mise en œuvre des différentes activités, «seul gage pour la réussite de ces interventions », a-t-il dit.

« A travers ce financement du gouvernement américain par l’USAID d’une valeur de 54 millions de dollars (soit 29 milliards) pour une période de 5 ans, le Projet KULAWA permettra d’améliorer les conditions de santé de 1,4 million de femmes en âge de procréer, 1,1 million d’enfants de moins de cinq ans et 2,6 millions de jeunes de 15 à 35 ans », a fait savoir le chef de Bureau de Save The Children Tillabéri, M. Anza Sahabi.

M. Anza Sahabi a formulé le vœu que

« ce projet soit un exemple d’intégration verticale et horizontale afin de contribuer avec efficacité et efficience à l’amélioration de la santé maternelle et infanto-juvénile » et a réitéré ses remerciements à tous les acteurs et en particulier aux autorités politiques, sanitaires et à l’USAID dont «  les activités portées par le Projet KULAWA témoignent d’un engagement pour assurer qu’aucune femme ne meurt en donnant la vie et qu’aucun enfant ne meurt de maladies évitables au Niger ».

M. Denis Hynes de l’USAID s‘est appesanti sur les résultats du projet, notamment la disponibilité et l’accessibilité accrues à des services de qualité, y compris pour les jeunes ; le renforcement des capacités accrues des organisations locales dans le secteur de la santé.

Le Directeur régional de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, M. Doudou Souley et le Maire de la Commune urbaine, Moussa Douma, ont auparavant pris la parole pour souhaiter la bienvenue à l’assistance ».

Première organisation non gouvernementale agissant en faveur des enfants dans le monde, Save the Children est présente depuis 2005 au Niger, et opère à Tillabéri depuis Octobre 2020. Save the Children met ainsi en œuvre des activités dans les secteurs de l’éducation, de la protection de l’enfant, de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence, ainsi que de la santé et de la nutrition.

Par Mahalmoudou Touré Maïmouna ANP/ONEP