Portrait/ Souleymane Sakho, coach au Sahel Sporting club de Niamey : Un passionné de l’entraînement dans le football au Niger

Sport

Actuellement Coach de Sahel Sporting club de Niamey, Souleymane Sakho est un passionné de football depuis son enfance. Agé  de 48 ans, marié et père de 4 enfants, il a commencé à coacher depuis 1991 avec une petite équipe de quartier appelée Bordeaux.  « J’ai fait 2 ans avec les jeunes joueurs du “Bordeaux”  et après je me suis lancé vert  l’AS Stade en 1996. J’ai fait plus de 13 ans avec l’équipe de l’AS Stade. En 2003 j’ai quitté le club olympique FC pour rejoindre le Sahel Sporting club en 2007. C’est actuellement mon club entant qu’entraineur principal d’U20 », a-t-il expliqué.

Coach Souleymane Sakho a été deux (2) fois champion régional de Niamey avec l’AS Stade, et une fois champion avec le Sahel sporting club.  « J’ai été  aussi désigné  comme le  sélectionneur de AS Niamey U17 à la coupe Airtel jeunes talents  pendant 4 ans », a-t-il ajouté. Grâce à cette sélection des jeunes talents, Coach Souleymane Sakho a enregistré beaucoup des performances aux compétitions. « Ce qui lui a permis de gagner beaucoup de confiance auprès des supporteurs », s’est-il réjoui. 

Souleymane a également disputé plus de 4 coupes en tant que sélectionneur après la compétition d’Airtel jeunes talents.  « Au cours de cette même compétition, j’ai remporté les 3 trophées sur 4 trophées en 2014, 2015,2017. L’année 2016 j’ai raté  le trophée à cause d’une petite mésentente du dirigent », a expliqué le sélectionneur.

 En 1998 Coach Souleymane Sakho a  participé à plusieurs formations d’entraineur amateur.  « En 2011 et en 2019,  j’ai encore  participé à une formation d’entraineur licence C  de Confédération Africaine de Football. On a été formé par un grand formateur de la CAF», a-t-il- ajouté.

Coach Souleymane Sakho témoigne qu’il y a souvent des difficultés avec les clubs, surtout avec les dirigeants, parfois concernant les salaires, ou bien les primes de match. « Aujourd’hui le sport en général,  c’est une question de moyens et surtout le football. Je peux le dire dans tous les clubs du Niger, il  y a toujours un problème financier. Là où je peux confirmer qu’on ne peut pas avoir de problème c’est au niveau des clubs militaires. À part ces club, les autres sont toujours dans des difficultés de financement », a souligné Coach Souleymane Sakho.  

Omar Abdou   (Stagiaire)