Remise des diplômes au Centre Culturel Amir Sultan de Niamey : 180 récipiendaires récompensés pour leurs efforts consentis 

Société

L’Institut Supérieur de formation des professeurs du C.E.G Franco-Arabe du Centre Culturel Amir Sultan de Niamey, a procédé à la remise de diplômes aux 180 récipiendaires de la 13ème promotion dudit Institut. Cette cérémonie présidée par le ministre de l’Education Nationale, Pr Ibrahim Natatou s’est déroulée hier dans l’enceinte dudit Centre en présence des plusieurs invités.

Dans son intervention, le ministre de l’Education Nationale a d’abord rappelé que le gouvernement de la République du Niger a sollicité et obtenu auprès de la Fondation Internationale pour la Construction et le Développement de la Ligue Mondiale Islamique, l’ouverture en 2008, de l’Institut Supérieur de Formation des professeurs de CEG Franco-Arabe au Centre Culturel Amir Sultan. L’ouverture de cet institut vise, selon Pr Ibrahim Natatou, non seulement à résorber le flux de bacheliers, sans cesse croissant dans le sous-secteur de l’enseignement franco-arabe, mais aussi et surtout, à combler l’insuffisance en personnel enseignant qualifié constatée dans le franco-arabe. Fruit de la solidarité exemplaire entre le Royaume d’Arabie Saoudite et le Niger, l’Institut Supérieur de formation des professeurs de C.E.G franco-arabe du centre Culturel Amir Sultan, est, a indiqué le ministre de l’Education Nationale, un outil précieux et privilégié pour la connaissance, le rayonnement et la promotion de l’Islam. C’est aussi, un poumon pour l’Enseignement Secondaire Franco-Arabe au Niger. En effet, a-t-il souligné, de sa création à ce jour, l’Institut Supérieur de Formation des Professeurs de C.E.G Franco-Arabe, a formé et mis à la disposition de l’Etat du Niger plus de 917 enseignants, tous titulaires du DAP/C E G et en service dans les collèges ruraux.

Aussi, la présente promotion viendra à n’en point douter combler les besoins de l’Etat en personnel enseignant. Le ministre de l’Education Nationale a en outre présenté toute la reconnaissance du Gouvernement à l’endroit du professeur Muhammad Bin Abdoul Kareem Al-Issa, secrétaire général de la Ligue Mondiale Islamique et à tous les partenaires de l’Institut, pour cet appui combien louable au profit de l’enseignement franco-arabe, et aussi pour tous les appuis multiformes qu’ils ne cessent d’apporter au peuple nigérien en général. Pr Ibrahim Natatou a également adressé une mention spéciale à la Fondation Internationale pour la Construction et le Développement, qui est à l’origine de la création de ce centre.

Auparavant, l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Niger, SE Dr Zaïd Mukhlid Alharbi a félicité les récipiendaires et leur a demandé de transmettre le savoir  qu’ils ont appris aux enfants nigériens.

Pour sa part, le directeur général du Centre Amir Sultan, Pr Mohamed Salam Almougri, a dans son mot de bienvenue donné un aperçu de l’Institut de sa création à ce jour, et les nombreux professeurs qui ont été formés. Il a enfin remercié l’Etat du Niger pour les efforts consentis ainsi que la Ligue Mondiale Islamique pour tout son appui à l’endroit du Centre Amir Sultan de Niamey.

Quant à la représentante des récipiendaires, Mlle Rahama Ibrahim, elle a remercié les responsables du centre ainsi que les enseignants pour la qualité des enseignements dispensés et leurs conseils qu’ils ne cessent d’apporter aux étudiants tout au long de la formation. Elle a par ailleurs, réaffirmé l’engagement de sa promotion à servir la nation partout où besoin sera.

Le coordinateur du Projet de Soutien à l’Education Bilingue Franco-Arabe au Niger, M. Abdoul-Moumouni Moussa,  a indiqué que c’est un projet fiancé par la Banque Islamique du Développement et le Niger. Ce projet, a-t-il fait savoir, contribue beaucoup à cette formation, car, il a prévu dans le cadre de ses activités de former des enseignants qui seront appelés à encadrer dans les établissements du primaire et du secondaire, en  de les mettant à la disposition du Ministère de l’Education Nationale.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)