Réunion du Cadre de Concertation des acteurs intervenant dans le secteur de l’énergie au Niger : Pour une amélioration de l’exécution des projets dans le domaine de l’électricité

Société

Le ministre d’Etat, ministre de l’Energie et des Energies Renouvelables, M. Ibrahim Yacoubou a présidé hier à Niamey, la cérémonie d’ouverture de la réunion du cadre de concertation des acteurs intervenants dans le secteur de l’Energie au Niger. Ce cadre a été mis en place en septembre 2019 en vue de promouvoir les meilleures conditions de partenariat et du dialogue avec et entre les partenaires au développement qui interviennent dans le secteur de l’énergie au Niger.  

L’accès des nigériens à l’électricité constitue selon le ministre d’Etat en charge de l’Energie et des Energies Renouvelables, l’un des défis majeurs du développement de notre pays qui, dans son document de politique nationale de l’électricité fait de l’électrification le moteur du développement durable. Cependant, a déploré M. Ibrahim Yacoubou, malgré les efforts réalisés cet accès reste un défi important, car, la consommation finale totale d’énergie est dominée par la biomasse à hauteur de 76%, le taux d’accès de ménage est à moins de 20% sur le plan national et que ce taux est à moins de 5% dans le monde rural où vivent plus de 80% de la population nigérienne. En effet, a-t-il souligné, seulement 1237 localités sont électrifiées sur plus de 12000, de même, qu’à l’intérieur de ce taux existe des disparités entre les régions et que le mixte énergétique reste marqué par la prédominance de l’énergie importée et une très faible proportion de la part des renouvelables. « Nous sommes en situation de pauvreté énergétique et nous sommes déterminés à en sortir en augmentant significativement et rapidement le taux de l’accès à l’électricité pour les consommateurs actuels et futurs et pour le besoin actuel et futur de notre économie comme prévu par le gouvernement à travers la stratégie nationale d’accès à l’électricité », a déclaré le ministre d’Etat en charge de l’Energie et des Energies Renouvelables.

La volonté politique qui a conduit à la création d’un Ministère destiné à l’énergie et des énergies renouvelables et le soutien important des partenaires sont, a-t-il dit, des atouts pour avancer, progresser et réaliser de bons qualitatifs que nécessite la réalisation de leur objectif de porter le taux d’accès à l’énergie à 80% d’ici 2035. Il est donc de la responsabilité de toutes et de tous de créer les conditions objectives pour que le projet se réalise à temps, dans les règles de l’art, au maximum de l’efficacité possible et dans le respect de normes socio environnementales. Au demeurant, chaque pays doit être capable d’assurer totalement et permanemment la couverture intégrale de ses besoins énergétiques, ce n’est pas une option mais un chemin obligatoire par lequel passe le développement économique et social des Nations, a affirmé M Ibrahim Yacoubou. « Nous devons continuer à fournir des efforts pour avoir une vision de croissance durable, à la hauteur des défis et de potentialités économiques énormes de notre pays », a-t-il suggéré.

Le ministre d’Etat en charge de l’Energie et des Energies Renouvelables a, en outre salué et félicité le travail remarquable que mènent les Sociétés, les Agences et les Partenaires du secteur de l’énergie au Niger pour accroître considérablement et au quotidien l’accès des nigériens à l’électricité, l’amélioration de la qualité du service et cela en milieu urbain et rural. Pour réaliser ces objectifs, a-t-il expliqué, il faut entre autres :  mobiliser davantage l’Etat à financer le secteur ; lever toutes les contraintes du secteur de l’énergie ; accélérer l’accès à l’électricité pour libérer le potentiel de développement du monde rural ; augmenter et diversifier l’approvisionnement en électricité et les interconnexions régionales ; concevoir et mettre en œuvre les réformes les plus pertinentes permettant d’assurer la performance et l’équilibre financier du secteur ; renforcer les capacités du Ministère et des sociétés sous tutelles pour qu’ils assurent le plein leadership et un management de qualité du secteur et rendre concret l’accès universel à l’énergie pour toutes et pour tous, partout dans notre pays. Toutes ces tâches sont, a soutenu M. Ibrahim Yacoubou, nécessaires et ne pourront se faire qu’à la libre condition d’un engagement constant de l’Etat, et la poursuite de ces appuis formidables qu’apportent les partenaires du secteur de l’énergie. Le ministre d’Etat en charge de l’Energie et des Energies Renouvelables a en fin apprécié à sa juste valeur l’engagement des partenaires et a promis de faire tout pour que cela produise des résultats concrets pour les Nigériens et pour le Niger.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)