Session du Conseil National d’Orientation de la mise en œuvre du PDES : Présentation et validation du bilan à mi-parcours de mise en œuvre du PDES 2017-2021 et du rapport des sessions dudit conseil à l’ordre du jour

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, a présidé, hier au Palais des congrès de Niamey, la cérémonie de présentation et de validation du bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du PDES. C’était en présence des membres du gouvernement, des partenaires techniques et financiers et des membres des organes de coordination et de mise en œuvre du DPES.

A cette occasion, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a salué les partenaires techniques et financiers pour leur disponibilité et leur accompagnement dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES) pour le Niger. Il a aussi rendu un grand hommage à l’ensemble des membres des différents organes d’orientation et de coordination de la mise en œuvre du PDES.

Il a précisé que cette réunion a pour objectif de faire le point avant de passer le témoin à une autre équipe qui sera mise en place par les nouvelles autorités. Le Premier Ministre a souligné la similitude entre le bilan du Plan du Développement Économique et Social et celui du Programme de la Renaissance sur les 10 ans de mise en œuvre. « Il y’a lieu de se féliciter du fait que la mise en œuvre de notre plan a eu des effets positifs dans tous les secteurs et a contribué à l’amélioration des conditions de vie des populations. Une des choses dont il faut se réjouir c’est cette mobilisation des ressources, et toutes ces performances réalisées », dit-il. Il a notifié que beaucoup d’efforts ont été faits, mais il reste beaucoup d’autres défis à prendre en compte par les nouvelles autorités dans la formulation du nouveau Plan de Développement Economique et Social. Nous invitons les partenaires à poursuivre le soutien pour le Niger et son peuple’’. Le Premier ministre a précisé qu’après son amendement, le document sera soumis au prochain Conseil des Ministres pour adoption. « Le Plan 2017-2021 n’est pas à son terme. Les nouvelles autorités poursuivront sa mise en œuvre et son évaluation finale mais aussi il faut déjà commencer l’élaboration du nouveau Plan de Développement Économique et Social », a souligné le Premier Ministre.

Pour sa part, la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama a, dans son intervention, présenté le processus d’élaboration du rapport. Elle a saisi cette opportunité pour rappeler les différents axes qui composent le PDES. Il s’agit notamment des 5 axes suivants : Renaissance Culturelle; Transition Démographique ; Accélération de la Croissance Économique ; Amélioration de la Gouvernance, Paix et Sécurité et la Gestion Durable de l’Environnement. Elle a par la suite souligné que ces axes comprennent en leur sein des pôles. Il s’agit de 7 pôles qui sont: le pôle transformation du monde rural, le pôle transition démocratique, le pôle infrastructures et équipements, le pôle hydraulique et assainissement, le pôle secteur privé, le pôle gestion de développement et le pôle gouvernance.

Après les points du progrès ou du succès, le rapport a relevé les difficultés rencontrées dans le cadre de la mise en œuvre du PDES et présente les recommandations et des perspectives pour l’avenir. En terme des difficultés,  il y a entre autres, la lourdeur de l’administration dans le décaissement, l’insuffisance des ressources humaines en quantité et en qualité, la faible capacité des entreprises adjutatrices des marchés, le problème de synergie d’action, la contrainte dans la production des données statistiques de qualité par secteur.

Après la présentation du document bilan, les échanges se sont poursuivis entre les différents intervenants, à savoir les acteurs nationaux et les PTFs  qui ont apporté des contributions en vue d’améliorer le document.  Ainsi, la Représentante Résidente du Système des Nations Unies au Niger a salué le travail abattu par les différentes équipes. Elle a aussi réaffirmé l’engagement et la disponibilité de son institution à poursuivre son effort dans l’accompagnement du gouvernement du Niger. Elle a exprimé aussi la disponibilité du personnel du système des Nations Unies au Niger pour accompagner les nouvelles autorités dans l’élaboration d’un nouveau Plan du Développement Économique et Social pour le Niger.

En clôturant les travaux, le Premier Ministre s’est réjoui de la présence et de la contribution de tous les acteurs pour l’amélioration du document. SE Brigi Rafini a salué le caractère participatif du travail fait et l’esprit d’équipe et de collaboration entre les acteurs nationaux et les partenaires.

Par Ali Maman(onep)