Signature de Conventions entre le Fonds de Solidarité Africain la BMS et Coris Bank International Sénégal : Plus de 11 milliards de garantie pour le financement des projets au Mali et au Sénégal

Economie
Spread the love

Sharing is caring!

Le Fonds de Solidarité Africain (FSA) a procédé le 10 Août à son siège à Niamey, à une signature de conventions de garantie et de contre garantie avec des partenaires du Mali et du Sénégal. Il s’agit de la Banque Malienne de Solidarité (BMS) SA et de Coris Bank International Sénégal. C’est le Directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA), M. Ahmadou Abdoulaye Diallo et le représentant du directeur général de la Banque Malienne de Solidarité (BMS), SA, M. Sourakata Coulibaly et le président de la Société malienne Diangana Bassaro et Fils (SODIBAF), M. Mamadou Diangana qui ont apposé leurs signatures sur les documents de convention. 

A travers cette convention, le FSA accorde ainsi une garantie aux deux banques pour leur permettre de financer certains projets dans leurs pays respectifs. Ainsi, la contre garantie de 3,1 milliards par le FSA à la BMS lui permettra de financer une opération de d’importation de 9.000 tonnes de riz blanc et de 8.000 tonnes de sucre par la société malienne de Diangana Bassaro et Fils (SODABAF). La SODIBAF a été financée par la Banque Malienne de Solidarité (BMS) SA à hauteur de 4 milliards de FCFA, pour faciliter cette opération d’importation de deux produits de grande consommation.

Quant à Coris Bank International Sénégal, elle a bénéficié d’une garantie de 1,5 FCFA qui lui permettra de financer partiellement le projet de construction d’un complexe hôtelier et sportif à Diaminiado (Sénégal) par la société Dakar Diaminiado Sports City (DDSC). Cette garantie s’ajoute à celles déjà accordées par le FSA à la Banque nationale de développement économique du Sénégal (BNDE) d’un montant de 4,5milliards de FCFA et à la Banque Ouest africaine de développement (BOAD) d’un montant de 5,25 milliards de FCFA, soit une garantie totale de 11,25 milliards de FCFA.

Le projet en cours de réalisation par la DDSC a un coût total d’environ 32 milliards 148 millions de FCFA. Il est financé sur fonds propres (30%) et des concours bancaires de la BOAD (33%), de la Banque Nationale de Développement Economique du Sénégal (28%) et de Coris Bank Sénégal (9%). «Le financement de Coris Bank vient boucler le schéma de financement de cet important projet dont la fin des travaux est prévue pour le 1er trimestre de 2022.» a précisé le directeur général du FSA.

Pour M. Ahmadou Abdoulaye Diallo, ce projet porté par la société Dakar Diaminiadio Sports City est un projet intégré qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE). «Ce plan vise la réalisation de la zone de développement de Diaminiadio, une nouvelle ville qui vise le décongestionnement de la ville de Dakar et hébergera tous les organismes internationaux ainsi qu’une bonne partie des structures ministérielles et administratives», a-t-il expliqué. Hormis la mise en exploitation d’un hôtel 5 étoiles, le projet pourra offrir des installations dignes de ce nom pour permettre la pratique saine des sports entre autres le football, l’athlétisme, la natation et le tennis et mettra aussi à la disposition de la population de Diaminiadio un complexe commercial qui pourrait satisfaire l’essentiel de leurs besoins.

Le DG du FSA a salué le rôle joué par les banques dans le cadre du financement des économies malgré un environnement tourmenté par la pandémie de la COVID 19 et la crise sécuritaire. «Le FSA ne saurait rester en marge d’une telle preuve de résilience et de foi. Le FSA continuera à jouer pleinement le rôle de catalyseur qui est le sien comme c’est le cas à travers sa contribution pour le financement des entreprises», a déclaré «Le FSA continuera à jouer pleinement le rôle de catalyseur qui est le sien comme c’est le cas à travers sa contribution pour le financement des entreprises», a déclaré M. Ahmadou Abdoulaye Diallo.

Mamane Abdoulaye(onep)