Sport/Okinawa Karaté Club de Téra : Une pépinière prometteuse pour les équipes nationales

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Okinawa Karaté Club de Téra a été créé en octobre 2013 par Abdoul Kader Issifi Yacouba, ceinture noire 3ème Dan de Chotokan en karaté Do. Née le 13 août 1991 à Téra, Abdoul Kader a débuté le karaté à Abidjan, en Côte d’Ivoire en 2000, où il était en exode. De son retour au Niger, en collaboration avec certains pratiquants, dont maître Zaki Ousseini, il a continué à s’entrainer. Ainsi, à partir de 2009 et jusqu’en 2012, le jeune Abdoul-Kader et ses collaborateurs  ont créé le club «Okinawa Karaté club de Téra». Ce club compte aujourd’hui 51 karatékas, tout âge confondu, parmi lesquels des élèves et enseignants et des travailleurs mais aussi des jeunes de Téra intéressés par la pratique.

De sa création à nos jours, Okinawa Club de Téra a participé à plusieurs compétitions dont la plus importante est le championnat national de Zone 1 tenu à Niamey. Ce championnat a regroupé les clubs des régions de Tillabéri, Dosso et Niamey. A la grande satisfaction de ses promoteurs, le club a enregistré des résultats remarquables pour toutes ses participations aux compétitions. Au championnat national de la zone 1, par exemple, malgré l’insuffisance des moyens et des ressources, deux pratiquants du club se sont fait remarquer par les techniciens. Ces deux jeunes, toutes des filles, à savoir Zeinabou Ousseini dite Abou et Djamila Mamoudou, ont été sélectionnées dans l’équipe nationale de karaté. A la deuxième participation à ce même championnat,trois pratiquants du club ont aussi réussi à êtres électionnés. Il s’agit toujours des anciennes auxquelles s’est ajouté un jeune garçon du nom de Bachir Boureima.

Au Championnat National tenu à Agadez en 2016 et aux compétitions entrant dans le cadre de la célébration de la fête de la République «Agadez Sokni», les jeunes pratiquants d’Okinawa Club de Téra ont fait parler d’eux. Maitre Abdoul-Kader et ses éléments ont décroché 24 médailles dont 16 d’argent et 8 de bronze. Compétition pour compétition, le club reçoit des invitations. C’est ainsi qu’il a participé à la coupe du Président de la République en 2020 où une fois de plus, les éléments dudit club ont décroché 14 médailles dont 10 d’argent et 4 de bronze. A cette occasion, certains éléments du club ont été encore sélectionnés en équipe nationale. Récemment, en 2021, le club a participé à une sélection des combattants qui doivent représenter le Niger à Kigali au Rwanda pour une compétition Africaine. A cette sélection, c’est Mariama Issa Beido, qui a eu l’honneur d’être sélectionnée et a participé à cette compétition. En fin 2021, le club a participé à la coupe nationale organisée à Maradi avec une seule compétitrice Mariama qui a décroché la médaille d’or dans la catégorie de moins de 55 kg.

Même si ce jeune club enregistre des succès, des difficultés freinent quelque peu sa performance. Selon le promoteur maître Abdoul-Kader, Okinawa Club de Tera manque de soutien notamment financier pour prendre en charge certaines dépenses, dont l’achat du matériel, le déplacement, la prise en charge de certains stages. C’est pourquoi, il lance un appel aux autorités locales, aux ONG et Associations de développement locales et aux bonnes volontés dont la diaspora de Téra. Avec un peu de soutien et de motivation pour ces jeunes, Abdoul Kader estime que le club pourra arriver à d’importants résultats. «On a besoin des ressources financières pour que les entraîneurs puissent assurer l’encadrement nécessaire à ces jeunes combattants qui ne cachent pas leurs ambitions d’aller plus loin. C’est avec les entrainements à travers un bon encadrement que les combattants peuvent rehausser leur niveau afin de participer à des compétitions internationales et  s’illustrer au nom du Niger», a-t-il ajouté. Maitre Kader Issifi a aussi demandé aux parents d’encourager et de motiver les enfants pour qu’ils puissent s’entraîner, car le sport c’est avant tout pour le bien-être sanitaire.

Assad Hamadou(Onep)