Tillabéri : Ouverture officielle de la 2ème Session budgétaire du Conseil Régional, au titre l’année 2021

Société

Les travaux de la 2ème session ordinaire dite session budgétaire du Conseil Régional de Tillabéri au titre de l’année 2021 ont débuté, le vendredi 24 décembre 2021, dans la salle de réunions du gouvernorat de la région. Cinq (5) points sont  inscrits à l’ordre du jour de cette session, notamment l’examen et l’adoption du projet de procès-verbal de la session précédente ; l’examen et l’adoption du projet de budget 2022 ; la désignation des membres du CESOC ; la présentation des activités de l’intersession et du recrutement et la nomination de certains agents.

D’après le président du Conseil Régional, M. Issoufou Oumarou le projet de budget 2022 répond aux impératifs de la planification et de la déontologie administrative et prend en compte les activités programmées et non réalisées dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Développement Régional (PDR) écoulé. « L’examen de cet outil permettra de cerner la dynamique de la planification régionale et jettera les bases du fonctionnement de l’appareil administratif du Conseil Régional », a déclaré M. Issoufou Oumarou ajoutant qu’en tant que outil issu du PDR, le budget contribuera à améliorer la qualité des services sociaux de proximité aux populations à travers son exécution.

«Pour ce faire, il nécessitera la mobilisation des ressources importantes et dès lors l’effectivité du transfert des ressources de l’Etat aux collectivités territoriales s’avère indispensable», a–t-il ajouté. Le président du Conseil régional de souligner que cette session se tient dans un contexte marqué par l’insécurité malgré les efforts considérables que ne cessent de consentir les plus hautes autorités du pays dans la recherche de la paix, la sécurité et le renforcement de la cohésion sociale au Niger en général et la région de Tillabéri en particulier.

«Ces efforts se traduisent par l’engagement politique des plus hautes autorités au premier rang desquelles, le Président de la République Bazoum Mohamed et du Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou, d’œuvrer résolument pour le retour d’une paix durable et consolidée sur l’ensemble du territoire malgré les multiples foyers de tension qui nous entourent», a-t-il ajouté. M. Issoufou Oumarou a, par ailleurs, présenté ses condoléances aux familles de toutes les victimes civiles comme militaires du terrorisme ainsi qu’aux familles des disparus de Téra suite aux événements survenus lors du passage du convoi de Barkhane. Il a en outre, réaffirmé «l’engagement du Conseil Régional à accompagner les efforts de l’Etat pour un retour durable de la paix et la quiétude sociale indispensable à la mise en œuvre efficace et efficiente des activités de développement.

Tout en exhortant l’ensemble des acteurs à adopter un comportement favorable à la restauration d’une paix durable, le président du Conseil Régional de Tillabéri a enfin remercié les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis multiformes.

Pour sa part, le Secrétaire général de la région M. Kimba Moumouni Seydou a appelé les conseillers à mettre en avant les intérêts supérieurs de la région car, a-t-il soutenu, «la population déjà meurtrie par un conflit dont elle ignore l’essence, a plus que besoin d’unité».

La cérémonie ouverture de cette session qui durera quatre jours, s’est déroulée en présence des députés nationaux, des chefs des Cantons et des Groupements, des conseillers régionaux, des responsables des Forces de défense et de sécurité (FDS), des représentants des programmes, projets et ONGS œuvrant dans la région, des membres de la société civile, de plusieurs cadres techniques et de nombreux invités.

Mahalmoudou Touré Maïmouna ANP/ONEP-Tillabéri