Visite de travail du ministre de la Communication chargé des Relations avec les Institutions, à Ouagadougou, au Burkina Faso : Vers une mutualisation des moyens de communication

Société

En visite de travail à Ouagadougou, au Burkina Faso, le ministre de la Communication chargé des Relations avec les Institutions, M. Mahamadou Lawaly Dan Dano, a eu une séance de travail avec son homologue du Burkina Faso, Mme Valérie Kaboré, dans l’après-midi du lundi 22 août 2022.

Un protocole d’accord est en passe d’être signé entre les Ministères de la Communication du Burkina Faso et celui du Niger en vue de mutualiser les moyens pour mieux faire face aux défis communs. Ce, à l’issue de la visite des infrastructures de communication du pays des Hommes intègres par le ministre de la Communication chargé des Relations avec les Institutions, M. Mahamadou Lawaly Dan Dano. Dans l’après-midi du lundi 22 août 2022, le ministre Mahamadou Lawaly Dan Dan et ses collaborateurs ont eu une séance de travail avec la partie burkinabè avec à sa tête la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme Mme Valérie Kaboré.

Le partage d’expérience a concerné la Société burkinabè de télédiffusion (SBT), la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), les Editions Sidwaya, l’Institut Supérieur du Son et de l’image (ISIS-Studio Ecole), l’Institut des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ISTIC) et le Fonds d’Appui à la Presse Privée (FAPP).

Selon le ministre, Mahamadou Lawaly Dan Dano, l’Agence Nigérienne de Diffusion (AND) qui est à ses débuts veut s’inspirer de l’expérience burkinabè pour mieux asseoir ses infrastructures et son dispositif de fonctionnement. Toute chose qui va lui permettre, a-t-il dit, d’implémenter les bonnes pratiques en vue de bien démarrer ses activités avec un modèle économique viable.

« La Radio Télévision du Niger, quant à elle, entend s’inspirer des bonnes pratiques de sa sœur burkinabè, la RTB, afin de mieux s’adapter au contexte du numérique », a-t-il déclaré.

La ministre Valérie Kaboré, pour sa part, a rappelé que sa vision est basée sur une approche intégrée de l’ensemble du département pour aboutir à une convention de coopération en matière de communication, de culture, des arts et du tourisme. Ainsi, son homologue du Niger a émis le vœu que ces échanges aboutissent à des protocoles d’accord entre les deux départements de communication, à travers l’élaboration d’une feuille de route pour le suivi des engagements pris entre les deux parties.

(Source : Sidwaya)