Visite du ministre de la santé publique par intérim à la Direction de l’Immunisation : M. Ahmed Boto se félicite des capacités du Niger pour stocker et distribuer les vaccins de la COVID-19

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la santé publique par intérim, M. Ahmed Boto, s’est rendu hier après-midi au siège de la Direction de l’Immunisation pour s’assurer de la disponibilité des chambres froides pour accueillir les premiers vaccins contre la COVID-19 au Niger, ainsi que les dispositions prises pour assurer la distribution et la vaccination sur l’ensemble du territoire. En effet, le pays attend la livraison de 2 millions de doses au plus tard dans la 2ème  quinzaine du mois de mars et les autorités au plus haut sommet de l’Etat, entendent faire de cette opération un succès.

A la fin de la visite, le ministre de la santé publique par intérim s’est réjoui de la disponibilité des chambres froides et de l’état d’avancement des préparatifs pour recevoir et dispatcher les vaccins dans les régions. « Nous sommes à mesure de dire que nous sommes à un état très avancé de la préparation. Nous sommes aussi en contact avec nos partenaires pour remédier à tout ce qui pourrait constituer un gap dans le cadre de la conservation de ces vaccins », déclare le ministre qui a reçu de la part des responsables de la Direction de l’Immunisation, des explications rassurantes sur le niveau de préparation.

 M. Ahmed Boto a souligné le nombre important d’équipements dont dispose la Direction de l’Immunologie, y compris les chambres froides et la possibilité de faire recours aux autres partenaires tels que l’ONPPC et le LABOCEL. « Ça veut dire que nous sommes en mesure de conserver plus de 106.000 litres de vaccins, ce qui est très important », déclare-t-il. Le ministre souligne par ailleurs qu’en dehors des vaccins contre la COVID-19,  il y’a des vaccins de routine qui sont toujours conservés au niveau de la Direction de l’Immunisation, mais, poursuit-il, avec des livraisons sur une base progressive, le Niger « a une capacité assez importante pour conserver les vaccins ».

Le ministre de la santé par intérim félicite la Direction de l’Immunisation pour l’important travail qu’elle accomplit au quotidien pour tenir les délais. Les membres de cette direction se retrouvent chaque jour pour déterminer ensemble les conditions de faisabilité de la vaccination et assurer le bien-être de la population. « Aujourd’hui, je suis en mesure de vous exprimer notre satisfaction pour le travail qu’ils font », conclu-t-il. Auparavant, M. Ahmed Boto a visité les chambres froides de la Direction et a suivi avec intérêt un exposé des responsables sur les capacités du pays d’accueillir les vaccins, les stocker aussi bien à Niamey qu’à l’intérieur du pays, et de démarrer dans des délais courts les opérations de vaccination.

Par Souleymane Yahaya