2ème Edition du Prix Gogé Maimouna couplé à la 1ère Edition de Chroniques Juridiques : Mlle Bachir Mamane Safia de l’UAM remporte le 1er prix

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits de la femme, l’Organisation non gouvernementale Chroniques Juridiques (OCJ) en collaboration avec l’Association Internationale des Etudiants Juristes, branche du Niger (AIEJN) ont organisé le 7 mars dernier à l’Université Abdou Moumouni (UAM), une table ronde sur le thème «Réseaux sociaux et vie professionnelle, enjeux actuels» cette table ronde a été suivie par le concours de plaidoirie «Jus in pucra», 2ème édition du Prix Gogé Maimouna Gazibo sur le thème «l’impact des réseaux sociaux en milieu scolaire».

Etaient présents à cette cérémonie des magistrats, des sociologues, des acteurs de la société civile, des étudiants. La cérémonie a débuté par le concours de plaidoirie «Jus in Pucra» qui réunissait autour d’un même thème «l’impact des réseaux sociaux en milieu scolaire»  10 plaideurs, toutes des jeunes femmes issues de grandes écoles et des universités publiques du Niger à savoir l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature), l’IAT(Institut Africain de Technologie), IPEJA/GRP(Institut Privé d’Etudes Juridiques d’Administration Générale, Gestion des Ressources et des Projets), l’UAM (Université Abdou Moumouni), l’UASTM (Université Africaine des Sciences Sociales, Techniques et Médicales) et l’UTA (Université de Tahoua).

Le Jury était constitué de Mme Dourbakou Ramatou, Juge au pôle judiciaire spécialisée en matière de terrorisme et criminalité transnationale, de Mme Ousmane Haoua Gazibo, Conseillère spéciale du Médiateur de la République et Mme  Gogé Maimouna Gazibo, Directrice de l’ANLTP (Agence Nationale de la lutte contre la traite des personnes et de la lutte et du Trafic Illicite des migrants qui par ailleurs est marraine dudit évènement.

Les 10 candidates ont eu chacune cinq minutes pour la présentation de leur plaidoirie. Avant le délibéré du Jury, il y a eu lieu un Panel qui réunissait autour d’une même table trois panelistes à savoir Mme Ousmane Haoua Gazibo, M. Nassirou Bodo Seyni, Juriste de formation, Activiste-blogueur, défenseur des droits de l’homme, de la démocratie et de la bonne Gouvernance et de M. Baydo Ousmane, Conseiller à la Cour d’Appel de Niamey et aussi membre de la chambre de Jugement en matière économique et financière. Ceux-ci se sont appesantis sur le thème «Réseaux sociaux et vie professionnelle, enjeux actuels».

Pour ce qui est du concours de plaidoirie, sur les 10 candidates, 3 ont été retenues comme lauréates. La troisième est Mademoiselle Souley Farida, Etudiante à l’UAM, Mademoiselle Daouda NoufouNafissa, Etudiante à l’UASTM est classée deuxième et enfin le premier prix revient à Mademoiselle Bachir Mamane Safia de l’UAM.  Les lots remis aux lauréats étaient composés de documents juridiques et de tableaux sur lesquels sont mentionnés le ‘’Prix Gogé Maïmouna’’. Aussi, la 2ème et 3ème lauréate bénéficient d’un stage à l’ONG Chroniques Judiciaires, et la première bénéficie d’un stage à l’ANLTP.

 

Ibrahim Maïga(onep)