Clôture du volet Sécurité du programme (AJUSEN) : Plusieurs actions réalisées mises en œuvre à la satisfaction des parties prenantes

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Secrétaire Général du Ministère de l’intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation, et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Saidou Halidou a présidé le jeudi 25 mars 2021 à Niamey, la cérémonie de clôture du volet Sécurité du programme «d’Appui à la Justice, Sécurité, et la Gestion des Frontières au Niger». Démarré en 2017, le Programme Sécurité d’AJUSEN avait comme objectif le renforcement de la chaîne pénal via une action pertinente et efficace des forces de sécurité intérieure, etc. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Chef de la Coopération de la Délégation de l’Union Européenne en République du Niger M. Gwilym Jones, le Chef du Programme, AJUSEN, M. Eric Segura, des représentants des Forces de Défense et de Sécurité, etc.

Durant 4 années de mise en œuvre, le volet Sécurité du programme «d’Appui à la Justice, Sécurité, et la Gestion des Frontières au Niger» a mené plusieurs actions concrètes, essentiellement basées sur la formation, l’encadrement, etc., au profit des FDS dans des domaines variés.

Dans son allocution qu’il a prononcé pour la circonstance, le Chef du Programme, AJUSEN, M. Eric Segura a rappelé que dans le cadre de la tenue du Sommet de l’UA dans la capitale Nigérienne en juillet 2019, et au vue de la menace sécuritaire grandissante que connait la région sahélienne, le besoin de renforcement de capacité est apparu comme une priorité majeure. C’est dans cette logique que le Programme AJUSEN a apporté son conseil et des appuis techniques aux Forces de Sécurité pour renforcer leurs capacités de réponse via le perfectionnement des dispositifs sécuritaires en place, notamment l’élaboration des plans de formations continues, etc.

Pour sa part, le Secrétaire Général du Ministère de l’Intérieur, a souligné la qualité des actions du projet AJUSEN et de l’équipe d’experts. M. Saïdou Halidou a remercié chaleureusement, l’Union européenne pour son financement avant de souhaiter de voir une suite à ce projet qui pourrait porter sur la continuité du renforcement de la chaine pénale, la prise en charge des victimes et le renforcement des actions d’inspection des services actifs afin de renforcer les liens de confiance entre les forces de sécurité et la population.

Le Chef de Coopération de la Délégation de l’Union européenne en République du Niger M. Gwilym JONES a rappelé que le programme d’Appui à la Justice, Sécurité, et la Gestion des Frontières au Niger (AJUSEN), est un projet financé par l’Union Européenne. «En effet, si AJUSEN Sécurité a pu répondre de façon adéquate aux attentes de ses groupes cibles, c’est parce que d’une part, il a bénéficié du soutien indéfectible des autorités nigériennes, et d’autre part, de l’engagement sans faille, de toutes les parties prenantes. Ceci est la traduction concrète de la qualité du partenariat entre l’Union européenne et le Niger» a estimé M. Gwilym JONES avant d’annoncer qu’au moment où ce projet se termine, d’autres initiatives multiples de l’Union Européenne en soutien et en partenariat avec le Niger sont bien en cours et démarrent dans le domaine de la sécurité en particulier.

 Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)