Décongestionnement de la voirie au centre-ville de Niamey : Opération coup de poing pour améliorer la fluidité de la mobilité urbaine

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Face à l’ampleur de l’occupation anarchique des voies, à Niamey, la communauté urbaine a mobilisé, hier matin des gros moyens pour mettre de l’ordre un peu partout au centre-ville. Il s’agit, en effet d’une vaste opération de décongestionnement suivie de traitement des voies, dans les zones du Rond-point Eglise; Kalley-Amirou; quartier Maourey; Rond-point Liberté; marché Tagabati; Place du petit marché et les alentours du grand marché, comme prévu par le communiqué de sommation signé par l’administrateur délégué de la ville de Niamey, M. Moctar Mamoudou, deux jours avant.

L’obstruction des trottoirs et chaussées en plein cœur de Niamey a longtemps fait le désarroi des usagers de la voirie dans la circulation. De la peine souvent à se frayer un passage entre les marchandises de tout genre étalées anarchiquement et les véhicules des clients qui stationnent des fois à tort aussi sur les peu de passage qui restent. Cette opération de décongestionnement était nécessaire pour améliorer la fluidité de la mobilité au centre-ville, dans une capitale qui a bénéficié d’importantes infrastructures modernes à même, en plus de l’embellir, de fluidifier son trafic.

Ledit communiqué, faut-il le rappeler, a averti officiellement à la radio et à la télévision, à cesser toute occupation des domaines indiqués, à y retirer leurs biens dans délai qui courrait jusqu’à la date d’hier. Ainsi la municipalité a pris sa responsabilité en main en agissant avec détermination contre les commerçants récalcitrants. Ces derniers ont vu leurs installations (hangars, tables et bancs) emporter dans les camions de la mairie avec l’appui des éléments de la police et municipale. Le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Moctar Mamoudou a, lui-même, aux environs de midi, effectué le déplacement au niveau du grand marché pour constater de visu le déroulement de l’opération.

« La délégation spéciale de la ville Niamey est plus que jamais déterminée à rendre fluide la mobilité et surtout maintenir propre l’environnement», lit-on dans un texte posté sur la page facebook de la « Ville de Niamey », quelques instants après  la visite de l’administrateur délégué. Le même post rapporte que, sur les lieux Moctar Mamoudou aux riverains et occupants déguerpis « la nécessité de respecter l’emprise de la voie publique ». Par conséquent, il revient à toutes et à tous de contribuer pour l’amélioration de la fluidité de la mobilité et l’assainissement de l’environnement.

Mahamane Chékaré Ismaël  (onep)