Développement : Atelier de consolidation des programmes opérationnels pour l’élaboration du plan d’action 2021-2025 de l’Initiative 3 N

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Dosso abrite depuis hier un atelier de consolidation des programmes opérationnels pour l’élaboration du plan d’action 2021-2025 de l’Initiative 3N (les Nigériens nourrissent les Nigériens). Cette rencontre de trois jours regroupe les différents ministères impliqués dans la mise en œuvre de l’initiative 3N, la société civile, le dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires et d’autres partenaires de l’I3N.

A l’ouverture des travaux, le conseiller technique du Haut-commissaire de l’Initiative 3N M. Jimraou Aboubacar a remercié les participants pour leur présence à cette importante rencontre. Il a en outre souhaité que cette étape soit couronnée de succès afin de sortir avec des documents presque prêts qui permettront d’établir la revue qualité.

Le coordonnateur technique de la plateforme paysanne du Niger M. Idrissa Moumouni a indiqué que la plateforme paysanne du Niger est un réseau composé des organisations paysannes faitières qui interviennent dans tous les domaines du secteur rural. Avec le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N, a-t-il souligné, c’est un souhait de la plateforme paysanne qui est devenu aujourd’hui concret en termes de souveraineté de sécurité alimentaire. «Il y a eu un premier plan d’action où la plateforme a été associée. Et il a été réalisé un bilan alternatif», a précisé M. Idrissa Moumouni. En 2020, la plateforme paysanne a également réalisé un autre bilan paysan du plan d’action de l’Initiative 3 N.

Aujourd’hui, a dit en substance M. Idrissa Moumouni, la plateforme paysanne se sent honorée d’avoir été invitée à l’élaboration, à la consolidation des différents programmes qui ont déjà été validés par les maîtres d’ouvrages qui sont les ministères et pour la nutrition, la direction au niveau du ministère de la Santé. Le coordonnateur technique de la plateforme paysanne a affirmé que son institution veillera à ce que la cohérence entre les différents programmes puisse être mieux perçue et surtout faire en sorte que les attentes des producteurs puissent être prises en compte par les différents ministères qui sont les maîtres d’ouvrages.

La plateforme a profité de l’occasion pour partager avec les participants le bilan de son programme paysan qu’elle a réalisé en octobre 2020 avec l’appui de l’Initiative 3N.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso