Education : Une rentrée placée sous l’engagement de l’amélioration de la qualité du système éducatif

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Après trois mois de vacances, les élèves du cycle préscolaire, primaire, secondaire et ceux de l’enseignement technique et professionnel ont repris hier matin le chemin de l’école. Pour marquer cette journée, les autorités en charge de l’Education ont lancé officiellement la rentrée scolaire 2020-2021, un peu partout sur le territoire national. A Niamey, c’est le ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, M. Kassoum Maman Moctar qui a lancé solennellement cette rentrée scolaire à l’école primaire Angela Markel sise au quartier Goudel de Niamey.

Environ 4.400.000 élèves sont concernés par cette rentrée. Au cours de la journée d’hier, le ministre Kassoum Maman Moctar a visité également le Lycée Issa Béri et le Collège Mariama pour constater l’effectivité de la rentrée. Ici à Niamey tout comme à l’intérieur du pays, les élèves ont repris le chemin de l’école que certains découvrent pour la première fois, notamment ceux du cours d’initiation (CI) ou encore de la maternelle.

A l’issue de la visite de certains établissements de la capitale, le ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a exprimé sa sérénité et s’est dit rassuré de l’effectivité de cette rentrée. Il dit aussi avoir constaté les conditions dans lesquelles elle se déroule. Pour le ministre Kassoum, cette journée est exceptionnelle car, elle consacre un moment important. «À Niamey tout comme à l’intérieur du pays, tout se déroule normalement comme prévu», a rassuré le ministre Kassoum Maman Moctar.

Par ailleurs, le ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a salué toute la communauté éducative notamment les encadreurs, les chefs d’établissements et les parents d’élèves qui ont participé au bon déroulement de cette rentrée. Il a par la suite assuré que toutes les dispositions sont prises pour une année scolaire normale. Rappelant l’engament du Président de la République en termes de reformes, le ministre Kassoum a dit que lesdites reformes seront appliquées pour que «nous ayons une école de qualité dans notre pays». Il a aussi réitéré l’engagement du Chef de l’Etat et du gouvernement pour la réussite de cette rentrée afin de répondre aux attentes de la population Nigérienne.

Rappelons que dans le cadre de la reprise de l’école, le Président Bazoum a présidé le vendredi 1er Octobre à Niamey, une importante rencontre avec les partenaires et acteurs du secteur de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (ETFP). Cette grande rencontre a regroupé autour diu Chef de l’Etat les partenaires et acteurs de l’école pour présenter l’état de lieu, le défis et les perspectives de ce sous-secteur. Cela a permis aux uns et autres de réitérer leur engagement pour remettre ce secteur sur les rails. Le samedi 2 Octobre, les ministres en charge de l’Enseignement se sont réunis, toujours à Niamey, pour rappeler le contexte dans lequel cette rentrée s’effectue ainsi que les mesures prises pour son déroulement.

Mamane Abdoulaye(onep)