Fin de la visite de travail du ministre de la Santé Publique dans la région de Maradi : Dr Idi Illiassou Mainassara repart satisfait du constat sur le terrain

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr Illiassou Idi Mainassara, a achevé le mardi dernier 7 septembre sa visite de travail de deux jours dans la région de Maradi. Durant cette mission le ministre a procédé à la réception de trois (3) centres de santé intégré construits par le HCR sur financement de l’Italie dans le village de Dan Dajin Makaou, Garin Kaka et Chadakori. Cette mission avait aussi pour objectif de faire le point de la mise en œuvre des activités sur le terrain, de faire le suivi de la supervision par rapport à la situation épidémiologique, mais aussi par rapport au système de santé en général dans la région.

A l’issue de cette  mission, le Secrétaire général du ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr Ranaou Abaché a donné la synthèse qui en découle. Concernant les ouvrages, il a indiqué que le ministre a été émerveillé par la qualité du travail, le suivi par le HCR et a félicité l’entreprise qui a effectué les travaux. «Le ministre a lancé un appel aux populations et au personnel de santé pour faire de ces structures, leur propriété», a-t-il dit.

La mission ministérielle a visité le centre de traitement de choléra de Tibiri où le ministre a apprécié la qualité de la prise en charge des malades et surtout la forte implication des collectivités dans la gestion du choléra. Il a apprécié l’engagement et le dynamisme du personnel. A la Mission catholique de Tibiri, le Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires sociales a parrainé la remise officielle d’un don de l’OMS à cette institution. La direction régionale de la Santé Publique a aussi reçu un important lot de produits de l’OMS devant contribuer à la lutte contre le choléra, mais aussi du matériel pour le renforcement du système de santé.

Le Secrétaire général du Ministère de la Santé publique a indiqué que Dr Illiassou Idi Mainassara a également visité le centre de traitement de choléra de Dan Issa où il a exprimé sa satisfaction, vu la qualité du travail abattu, la bonne prise en charge des patients et l’implication des autorités locales. En gros, le ministre est très satisfait de la prise en charge des cas de choléra dans la région de Maradi où les autorités administratives et coutumières, le personnel de santé et les partenaires se sont impliqués pour enrayer ce mal. Le ministre a été émerveillé par la qualité des services, la propreté de l’hôpital de référence de Maradi. Tous les services sont fonctionnels et bien entretenus.

Du point de vue des ressources humaines, des efforts sont en train d’être faits avec le déploiement du personnel, toujours est-il que d’autres efforts doivent être déployés pour son renforcement au niveau de l’hôpital de référence de Maradi.

Le ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr Illiassou Idi Mainassara a donné des instructions qui vont aux collectivités, en termes de mobilisation du personnel auxiliaire, à l’endroit du personnel de santé pour qu’il y ait plus de cohésion dans le travail en équipe afin de faire en sorte que l’objectif de cette mission soit partagé. Les patrons des institutions telles que l’OMS, l’UNICEF, l’UNHCR ont pris tour à tour la parole, qui pour attirer l’attention sur le renforcement de la surveillance de la COVID19 sur le terrain, bien que Maradi soit ‘’oublié’’ par cette maladie, qui pour apprécier positivement les services.

Le ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires sociales a ensuite échangé avec l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de la santé, de la population et des affaires sociales. Au cours de cette rencontre le ministre a fait part des constats sur la problématique de l’offre de soins dans les structures sanitaires publiques afin de trouver des solutions aux différents problèmes constatés lors des différentes inspections qui ont été instruites. Il a indiqué que certains problèmes sont d’ordre général, d’autres sont spécifiques à certaines structures. Dans un langage franc, le ministre de la Santé publique a évoqué plusieurs problèmes, dans le but d’améliorer les services.

De l’accueil et les relations humaines, aux retards sans motifs, en passant par l’insuffisance dans l’organisation du travail, Dr Idi Illiassou Mainassara a attiré l’attention des agents de santé pour qu’ils se ressaisissent. Il a fustigé le disfonctionnement des structures périphériques qui crée un engorgement au niveau des structures de référence.

Le gouverneur de la région de Maradi a pour sa part remercié les partenaires  qui interviennent dans la région pour les différents dons fait à l’endroits des populations et bien d’autres interventions.

Tiémogo Amadou  ANP-ONEP Maradi