Journée internationale de la femme : L’ANBEF organise une journée d’offres de services gratuits de santé et de planification familiale

Société
Spread the love

Sharing is caring!

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale, l’Association nigérienne pour le bien-être familial (ANBEF-Niger) a organisé une journée d’offres gratuites de services de santé et de planification familiale (PF). Le lancement de ladite journée s’est déroulée au niveau du siège de l’Association à Niamey sous les auspices de la présidente du Comité exécutif national de l’ANBEF Mme Hama Ramatou Tinni en présence du Directeur exécutif de ladite association M. Da Silva Gérard Boukary ; des représentants du ministère de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, des institutions et organisations nationales et internationales tels que la CNDH, l’UNFPA, OXFAM Niger, Care International, Save The Children, des autorités coutumières et de plusieurs invités.

Cette activité, s’inscrit dans le cadre de la mission de l’ANBEF qui est de promouvoir le plein épanouissement de la femme et des jeunes conformément à sa vision qui est ‘’un Niger où chaque individu jouit d’une bonne santé et exerce pleinement ses droits en matière de santé sexuelle et reproductive’’. Ainsi à travers cette journée, l’ANBEF a mené des actons de sensibilisation et de dépistage gratuit des cancers du sein et de l’utérus, le dépistage de plusieurs pathologies chroniques comme le diabète et l’hypertension artérielle, la sensibilisation sur les gestes barrières et la vaccination contre la COVID-19, etc. Cette action de l’ANBEF vise aussi à sensibiliser et mobiliser la communauté notamment les femmes autour de la question de la planification familiale ; de favoriser une meilleur compréhension des enjeux de la PF ; d’améliorer l’accès géographique et financier de la PF aux populations défavorisées ; d’améliorer la qualité des services de santé sexuelle et de la reproduction offerts aux adolescents et aux jeunes, de créer et accroître la demande en PF et de lutter contre les IST/VIH/SIDA.

Dans son intervention à la cérémonie de lancement de la journée, le Directeur exécutif de l’ANBEF a d’abord tenu, à exprimer sa gratitude aux deux principaux partenaires stratégiques de l’Association. Il s’agit de l’Etat (pour la confiance et le soutien constant) et à la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF) pour l’accréditation. M. Da Sylva Gérard Boukary a également remercié les équipes médicales reparties dans les quatre unités à savoir Tillabéri, Niamey, Tahoua et Zinder pour la qualité du travail qu’elles accomplissent au quotidien. Pour le Directeur exécutif de l’ANBEF, cette journée trouve son fondement dans la réalisation et la promotion de l’objectif d’accès universel à la santé et aux droits sexuels et reproductifs, y compris la planification familiale.

Rappelant les constats de la Conférence internationale sur la population et le développement, M. Da Sylva Gérard Boukary a souligné le lien entre la santé reproductive, les droits humains et le développement. «Si les besoins en matière de santé sexuelle et reproductive ne sont pas satisfaits, les personnes se trouvent priver du droit de faire des choix fondamentaux relativement à leur propre corps et à leur propre avenir. Une situation qui a des répercussions sur le bien-être de leur famille et sur les générations futures», a-t-il expliqué. Et c’est pourquoi l’ANBEF œuvre depuis 1992 aux côtés du gouvernement pour contribuer efficacement à l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant. Le Directeur exécutif de l’ANBEF a par ailleurs souligné que le combat des femmes pour le respect de leurs droits est de tous les instants et nécessite la mobilisation et le soutien de tous. «Au niveau de l’ANBEF, le bien-être des femmes est au cœur de nos actions» a conclu M. Da Sylva.

Procédant au lancement des activités de cette journée, la présidente du Comité exécutif national de l’ANBEF a rappelé que l’Association est membre de l’IPPF, un mouvement international pionnier dans l’offre de services de qualité en matière de santé reproductive dans plus de 192 pays à travers le monde. Mme Hama Ramatou Tinni a aussi souligné que l’ANBEF est présente sur l’ensemble du territoire nationale et œuvre à créer un environnement légal permettant l’expression et la jouissance des droits en SSR. La présidente du Comité exécutif de l’ANBEF a cité quelques résultats stratégiques de l’Association notamment celui de permettre à un (1) million de personnes d’exercer et de défendre leurs droits en SSR, d’offrir 4.349.719 services intégrés de SDSR. «Ces résultats cadrent parfaitement avec les objectifs du Plan de développement sanitaire (PDS) 2017-2021», a-t-elle estimé.

D’autres personnalités comme Sanoussi Tambari Jackou ont intervenu au cours de cette cérémonie pour souligner l’importance de la planification familiale.

Siradji Sanda(onep)