Réception de matériels par le Ministère de la Santé Publique : Plus de 3 millions de dollars de fournitures et d’équipements réceptionnés pour faire face à la pandémie de COVID-19

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, a réceptionné hier en fin d’après-midi, plusieurs fournitures et équipements essentiels dans le cadre de la riposte contre la pandémie à coronavirus COVID-19. Ce don chiffré à plus de 3 millions de dollars, est le fruit d’une coopération trilatérale entre le Ministère de la santé publique, l’Unicef et la Banque mondiale qui a financé l’acquisition de ce matériel.

En prenant la parole à cette occasion, le Ministère de la santé publique a souhaité que les acquis de la lutte contre la pandémie de la COVID-19 soient consolidés pour aider à faire face à d’autres problèmes de santé. Pour lui, le respect des gestes barrières tel que le lavage des mains à l’eau et au savon favorisera la lutte contre la propagation d’autres maladies comme le choléra et la fièvre typhoïde. « Notre vœu le plus ardent, poursuit-il, est que notre système de santé soit plus solide et plus résilient pour permettre à la population de faire face à d’éventuelles épidémies ou pandémies ».

Dr Idi IlliassouMainassara a aussi indiqué que ces médicaments et matériels vont renforcer la riposte sanitaire à la pandémie de la COVID-19 et que certains des équipements réceptionnés permettront de mieux protéger les agents de santé qui risquent leurs vies pour les citoyens. « C’est dire toute l’importance de ce geste pour les populations et notre département ministériel en particulier qui voient leurs capacités renforcés pour atteindre les objectifs qui lui sont assignés », a-t-il ajouté. Le ministre de la santé publique a enfin rassuré l’Unicef et la Banque mondiale, sur l’utilisation rationnelle et judicieuse qui sera faite de l’utilisation de ce don.

La Représentante de l’Unicef au Niger, Mme Félicité Tchibindat, a rappelé que la remise de don objet de la cérémonie de réception, fait partie de l’accord trilatéral par lequel l’Unicef soutient la livraison de fournitures d’urgence essentielles au ministère de la santé publique dans le cadre du projet d’intervention d’urgence COVID-19 financé par la Banque mondiale. Pour elle, cette pandémie « nous a montré l’importance de la solidarité pour surmonter cette épreuve » qui n’épargne aucun pays. Elle a insisté que la pandémie de la COVID-19 est certes une menace terrible, mais qu’elle peut être prise comme une opportunité de réinventer le monde dans lequel nous vivons.

Pour sa part, la Représentante Résidente de la Banque mondiale au Niger, Mme Joëlle Dehasse, a félicité le Gouvernement du Niger qui a su prendre très tôt les mesures adéquates pour contenir la pandémie de COVID-19. Elle a indiqué que la pandémie met à jour le besoin urgent d’investir dans des systèmes de santé résilients. Mme Joëlle Dehassea, une fois de plus, réitère la disponibilité et l’engagement de la Banque mondiale à se tenir aux côtés du Niger en ces moments difficiles où la crise sanitaire nait de la COVID-19 essouffle l’économie mondiale.

Souleymane Yahaya (onep)

et Alkassoum Soumana

(Stagiaire)