2ème sommet, en visioconférence, des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo : Le Niger plaide en faveur d’une mobilisation des ressources financières au profit du climat

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La ministre de l’Environnement et de la Lutte contre la Désertification, Mme Garama Saratou, a représenté, hier, le Président de la République, au deuxième sommet virtuel des chefs d’Etat et de gouvernement de la commission climat du bassin du Congo (CCBC) et du fonds bleu pour le bassin du Congo (F2BC).

L’objectif de cette rencontre est pour les chefs d’Etat et de Gouvernement des pays de la CCBC de procéder d’une part à l’approbation des résultats de l’étude de préfiguration du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, notamment le plan d’investissement et le mécanisme financier ainsi que son schéma de gouvernance tels que définis par le cabinet chargé de la réalisation de l’étude. Et d’autre part à l’approbation de la sélection de la banque de développement chargée de l’ouverture et de la gestion d’une ligne de financement « Fonds Bleu pour le Bassin du Congo ».

Ce sommet est placé sous le patronage de SEM. Denis Sassou Nguesso et a la particularité de se tenir quelques semaines avant l’ouverture de la 26ème conférence des parties (COP 26) à la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques prévue du 1er au 12 Novembre à Glasgow en Ecosse et accueillera les chefs d’Etats des 15 Etats membres du CCBC.

(Lire en page 2 l’intégralité du discours prononcé, au nom du Président de la République, par la ministre en charge de l’Environnement)

Rahila Tagou(onep)