3èmes Journées Scientifiques du CERMES : Echanges et réflexions sur la situation de la COVID-19 en Afrique de l’Ouest

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Santé publique, de la population et des affaires sociales Dr Idi Illiassou Maïnassara a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d’ouverture des travaux de les 3ème Journées Scientifiques du Centre de Recherche Médicale et Sanitaire (CERMES). Placée sous le thème : «La pandémie de la COVID-19 en Afrique de l’ouest : Quelles leçons pour l’avenir ?», cette journée sera l’occasion pour des chercheurs et acteurs du domaine de la santé de se pencher sur plusieurs questions de santé liée à l’actualité. Durant deux jours, plusieurs communications sont au programme notamment en lien avec le thème de la journée. L’on notait à cette cérémonie, la présence de la représentante de la Première Dame, Mme Bazoum Hadiza, marraine de la journée, l’ambassadeur de France au Niger, SE. Alexandre Garcia, la représentante de l’OMS au Niger, Dr. Anya Blanche, le représentant de l’Institut Pasteur de Paris, Dr. Vincent Richard, etc. 

Le ministre de la Santé publique, de la population et des affaires sociales a souligné que les journées scientifiques du CERMES constituent un cadre idéal de rencontre entre la communauté scientifique du sud et du nord. Elles constituent l’occasion d’augmenter la visibilité du CERMES et d’intensifier les échanges scientifiques biannuels d’Afrique de l’Ouest.

Selon Dr. Idi Illiassou Mainassara depuis l’apparition de la pandémie de la maladie à coronavirus, le CERMES, en tant que laboratoire national de référence en charge du diagnostic de la grippe et des fièvres hémorragiques, s’était naturellement activé à assurer le diagnostic de la maladie pour l’ensemble du pays. Cinq mois après la confirmation du premier cas de la COVID19 au Niger, rappelle-t-il, le CERMES a aussi assuré les tests RT-PCR (qui signifie Reverse Transcriptase Polymérase Chain Réaction ou transcription inverse de réaction de polymérisation en chaine), des voyageurs sur proposition de la Coordination Nationale de la gestion COVID-19. «C’est ainsi que depuis le 1er Août 2020 le CERMES a ouvert le centre de Test PCR voyageurs par avion. Le CERMES est donc au centre du dispositif de diagnostic de la COVID-19. C’est l’occasion pour moi, une fois de plus devant cette auguste assemblée, de vous réitérer les sincères remerciements du Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Mohamed Bazoum devant la réactivité et le dynamisme de la coopération internationale autour du Réseau des Instituts Pasteur», a déclaré le ministre en charge de la Santé.

Auparavant, la Directrice générale du CERMES, Pr Haoua Seini Sabo a salué le ministère de tutelle pour son engagement et l’accompagnement qui ont permis de hisser le CERMES au même niveau que les grands centres de recherche en santé publique. Par ailleurs, elle a remercié tous les partenaires pour leurs appuis multiples et multiformes afin d’accompagner le CERMES dans ses missions. «Le CERMES a pour mission de conduire des recherches d’envergure internationale qui auront un impact sur les problèmes majeurs de santé publique au Niger. Dans le but de promouvoir la recherche, plusieurs actions ont été entreprises au CERMES, dont la dynamisation de

l’animation scientifique avec l’organisation des Journées Scientifiques», a-t-elle dit.

Ainsi, Pr Haoua Seini Sabo a noté que ces troisièmes journées scientifiques interviennent dans un contexte caractérisé par la pandémie de la COVID-19. «Cette pandémie est marquée par d’innombrables questions scientifiques comme l’origine du virus, sa nature et son mode de transmission, la manifestation clinique, les médicaments efficaces pour le traiter, son mode de prévention, les vaccins mis au point et leur risque», a ajouté Pr Haoua Seini Sabo.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep) et Nafissa Yahaya (ASCN)