5ème Réunion du Comité d’orientation du Mécanisme de Réponse immédiate : Faire le point des activités et identifier des pistes pour un soutien constant aux couches vulnérables de la population

Société

Le ministre de l’Action humanitaire et de la Gestion des catastrophes, M Laouan Magagi a présidé hier à la Primature, la 5ème réunion du comité d’orientation du Mécanisme de Réponse immédiate (MRI). Cette rencontre a regroupé les membres du gouvernement, ainsi que d’autres membres de ce comité.

A l’issue des travaux, le ministre de l’Action humanitaire et de la Gestion des catastrophes, M Laouan Magagi a rappelé que le Mécanisme de Réponse Immédiate est financé, à la demande du gouvernement du Niger, à hauteur de près de 22 milliards de FCFA par la Banque mondiale. Il a ajouté que ce mécanisme est mis en œuvre il ya pratiquement un an et fort heureusement il a eu une prolongation de 10 mois, ce qui permettra de continuer les activités jusqu’en octobre 2022.

Par rapport au décaissement, le ministre en charge de l’action humanitaire a fait constater que sur les sept milliards mobilisés, il y a près de cinq milliards qui ont été dépensés. Il a annoncé qu’il y a un programme de près de 3 autres milliards qui est attendu, tout en espérant que les activités seront très vite identifiées, compte tenu du temps imparti. Le comité a recommandé à l’équipe du projet et aux techniciens des services techniques de l’Etat de vérifier les activités programmées.

«A l’issue de ces travaux, le comité va se réunir à nouveau pour pouvoir statuer sur les possibilités de réaffecter un certain nombre de financements du MRI pour faire bénéficier le Programme d’urgence que le gouvernement a adopté il y a de cela deux semaines et venir ainsi en aide à plus de 2 millions et demi de Nigériens qui sont en insécurité alimentaire sévère», a expliqué le ministre Laouan Magagi.

Il a souligné que le gouvernement va, à l’issue de la réunion du comité, approcher la Banque mondiale pour négocier afin que ce montant soit réaffecté à au plan d’urgence. A cet effet, M Laouan Magagi a exprimé sa satisfaction relativement à l’état d’avancement et la mise en œuvre des recommandations de la 4ème session tout en espérant que les techniciens vont très rapidement sortir la feuille de route actualisée qui permettra au gouvernement d’aider la population à travers cette somme de près de 22 milliards prévue par la Banque mondiale.

Par ailleurs, le ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes a, au nom du gouvernement, remercié la Banque mondiale ainsi que tous les partenaires qui appuient cette démarche du gouvernement du Niger pour faire face aux différentes inondations et catastrophes durant la période 2020.

 Mamane Abdoulaye(onep)